Le combat sans fin contre l'habitat indigne à Marseille
Sur les trois immeubles de la rue d’Aubagne qui se sont écroulés, deux étaient murés et donc théoriquement inhabités. - © CLAUDE ALMODOV AR / DIVERGENCE

Le combat sans fin contre l'habitat indigne à Marseille

CHRISTIANE WANAVERBECQ |  le 16/11/2018  |  Bouches-du-RhôneHabitat indigneImmobilierFondation Abbé PierreLoi Elan

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bouches-du-Rhône
Habitat indigne
Logement
Immobilier
Fondation Abbé Pierre
Loi Elan
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

L'effondrement de trois immeubles met en lumière les lenteurs et les difficultés de l'intervention publique.

Il aura fallu un drame pour que l'habitat indigne revienne en force dans l'actualité marseillaise. Christophe Castaner, ministre [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil