En direct

Le chantier des ponts sur le Rhin comprime ses délais

christian robischon |  le 20/07/2018  |  Collectivités localesBas-RhinEuropeOuvrage d'art

Bas-Rhin -

Maîtrise d'ouvrage unique et préfabrication des ouvrages d'art résolvent une équation complexe : comment réduire de trois quarts la durée de reconstruction des ponts de Gambsheim, l'un des rares points de franchissement du Rhin, emprunté chaque jour par 13 500 véhicules vers et depuis l'Allemagne. Le conseil départemental du Bas-Rhin a ainsi pris le pilotage de l'ensemble de cette opération de 9,9 M€ TTC.

Les travaux concernent quatre ouvrages : au niveau des sas d'écluses, démolition (depuis début juin) de deux ponts de l'Etat présentant d'importants défauts de tension de leurs câbles de précontrainte, et reconstruction neuve à leur place ; rénovation du pont EDF d'accès à l'usine hydroélectrique ; réfection du pont sur le canal de dérivation de la rivière Ill. La circulation est coupée trois mois, de juin à septembre 2018, alors que plusieurs maîtrises d'ouvrage auraient généré un an de perturbations.

Le département en profite pour refaire la chaussée de la route départementale d'accès côté français, mais aussi pour aménager une piste cyclable grâce à la création d'une surlargeur sur les nouveaux ponts des écluses. Cette piste est notamment financée par le programme européen Interreg. Des consoles en encorbellement la supporteront et elle comportera une passerelle en aluminium de 63 m de portée, dont le marché de réalisation sera lancé cet été pour une mise en service dans un an.

Préfabrication. « Ce montage règle la question de la coordination entre maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre, que nous assumons aussi, ainsi qu'entre entreprises du fait de l'attribution d'un seul marché par type de travaux », souligne Christiane Wolfhugel, conseillère départementale. Les chantiers des ponts sont assurés par le groupement formé entre Demathieu Bard (génie civil, mandataire) et Lingenheld (terrassement).

Les ouvrages reconstruits sont de type mixte acier (ossature bipoutre) et béton. Leurs charpentes métalliques ont été assemblées au port de Strasbourg avant d'être acheminées fin juin par barges sur le Rhin. Quant aux dalles en béton armé, elles sont préfabriquées, ce qui a économisé du temps. « L'obligation de ne pas bloquer la navigation fluviale rendait presque impossible la construction sur place », complète Eric Friedrich, responsable du bureau d'études techniques du pôle aménagement du territoire du département.

PHOTO - 14102_856094_k2_k1_2012412.jpg
PHOTO - 14102_856094_k2_k1_2012412.jpg

Commentaires

Le chantier des ponts sur le Rhin comprime ses délais

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur