En direct

Evénement

Le chantier de Kembs préfigure la nouvelle maîtrise d'oeuvre hydraulique d'EDF

LAURENT MIGUET, STEPHANE GETTO, CHRISTIAN ROBISCHON |  le 20/08/1999  |  Haut-RhinSavoieFrance Bouches-du-RhôneHaute-Garonne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haut-Rhin
Savoie
France
Bouches-du-Rhône
Haute-Garonne
Corrèze
Isère
Valider

Le chantier de Kembs a préfiguré l'intégration des entités chargées de la maîtrise d'oeuvre des chantiers hydrauliques d'EDF. A partir du 1er janvier 2000, le Centre national d'équipement hydraulique (CNEH), basé au Bourget-du-Lac (Savoie) coiffera aussi bien les travaux neufs que les réhabilitations. Avant cette échéance, cette seconde compétence reste le domaine exclusif des quatorze unités de services et d'ingénierie (USI), dont celle de Mulhouse, compétente en Alsace, en Bourgogne et en Franche-Comté. Conséquence de cette réorganisation susceptible de favoriser la percée des compétences françaises à l'international : les effectifs du CNEH passeront à la fin de cette année de 200 à 500 personnes, dont 300 au Bourget-du-Lac. Cinq antennes régionales seconderont le siège, à Mulhouse, Marseille, Toulouse, Brive-la-Gaillarde et Grenoble.

A Kembs, la nature de l'opération, qui associait travaux neufs et réhabilitation, a contraint les maîtres d'oeuvre à prendre une longueur d'avance sur l'échéance nationale : « Nous héritons de deux organisations verticales, avec leur culture spécifique. Si nous ne nous étions pas entendus sur le terrain, cela aurait nui au bon déroulement du chantier », confirme Frédéric Naud, chef de projet pour la modernisation des écluses à l'USI Est.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil