En direct

Le chaînon qui structurera le réseau métropolitain

le 08/06/2012  |  Haute-SavoieEuropeFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Savoie
Europe
France entière
Valider
Transports -

Epine dorsale du projet d’agglomération transfrontalier, la nouvelle liaison ferroviaire Ceva (Cornavin/Eaux-Vives/Annemasse) entre Genève et Annemasse (Haute-Savoie) formera le chaînon manquant de 16 km (14 km en Suisse et 2 km en France) qui structurera le réseau métropolitain de transports en commun. Ce dernier totalise 230 km mais ne capte aujourd’hui qu’un sixième des déplacements quotidiens. Jalonnée de sept gares, dont cinq redessinées par Jean Nouvel, cette liaison déclenchera des programmes d’urbanisation d’un total de plus de 550 000 m 2 de bureaux, habitat, commerces et équipements, pour desservir 7 000 emplois et 2 800 logements au plus près. Pour garantir la cohérence d’ensemble des projets d’espaces publics, leurs maîtres d’ouvrage siègent dans une « équipe projet » pilotée par le canton, où est supervisée l’avancée de chaque site et où sont étudiés onze thèmes transversaux (mobilier urbain, place du végétal, etc.). « Nous abordons les espaces publics selon deux typologies : ceux liés à la mobilité et ceux que les usagers sont invités à s’approprier », expose Philippe Viala, responsable de l’équipe projet Paca.

PHOTO - 646051.BR.jpg
PHOTO - 646051.BR.jpg - © AJN
PHOTO - 646050.BR.jpg
PHOTO - 646050.BR.jpg - © EMA
PHOTO - 646003.BR.jpg
PHOTO - 646003.BR.jpg - © TRANSFERIS
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage (ligne ferroviaire Ceva) : Chemins de fer fédéraux ; canton de Genève (Suisse) ; RFF (France). Maîtrise d’ouvrage déléguée en France : Setec Organisation (voie ferrée), SNCF (équipements). Maîtrise d’œuvre : Ateliers Jean Nouvel, architectes ; EMA (Eric Maria), architectes pour les gares ; Groupement Ingérop/Inexia, ingénierie, génie civil France ; SNCF Ingénierie du Sud-Est, équipements France. Mandataires des lots de gros œuvre/génie civil (partie suisse) : Solétanche Bachy ; Marti Constructions ; ADV Constructions ; Walo Bertschinger ; Implenia ; Bernasconi & Cie. Calendrier : pour le génie civil, fin 2011-2016 (Suisse), 2014-2017 (France) ; pour le second œuvre et les équipements ferroviaires, fin 2014-fin 2017. Coût des travaux : 1,2 milliard d’euros HT pour la partie suisse/244 millions d’euros HT pour la partie française.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur