En direct

Le chaînon manquant

Par Fabien Renou, rédacteur en chef |  le 16/02/2018

« Ce n'est pas l'employeur qui paie les salaires, mais le client. » La phrase d'Henry Ford remonte à un siècle, mais elle résonne encore en 2018. Les carnets de commandes des entreprises de la construction se garnissent enfin, les salariés sont récompensés après des années de vaches maigres. L'activité augmente, les rémunérations aussi.

Sauf que le lien entre reprise et salaire n'est pas mécanique. Comme le montre notre enquête (lire p. 12), l'amélioration en cours est indéniable, mais nous n'assistons pas à une flambée des salaires. Dans le meilleur des cas, les augmentations tournent autour des 2,5 %.

Pourquoi cette prudence des acteurs du BTP, qui se livrent en parallèle à une âpre bataille des talents ? D'abord, parce que l'avenir ne leur semble pas totalement dégagé. Des doutes sur la demande de logements comme sur les arbitrages en matière d'infra structures constituent autant de petits nuages qui s'amoncellent à l'horizon. Surtout, il manque un maillon dans le processus : si les chantiers ont bel et bien redémarré, leurs prix, eux, n'ont pas décollé.

Le lien entre reprise et augmentation des salaires n'est pas mécanique.

Des années de disette ont en effet tiré vers le bas les tarifs des constructeurs. Tarifs auxquels se sont habitués les maîtres d'ouvrage, toujours soucieux du bon usage de leurs deniers, privés ou publics. Résultat, les marges des entreprises de travaux restent désespérément faibles.

Or, à l'heure où la construction a besoin de bras et de cerveaux, la rémunération apparaît évidemment comme l'un des facteurs clés de son attractivité. Les employeurs l'ont bien compris, eux qui ciblent les augmentations sur les profils les plus recherchés. Mais, à moyen terme, le secteur ne fera pas l'économie de chantiers plus rentables. Au XXIe siècle, le client ne paie plus seulement les salaires, il détermine aussi les augmentations.

Commentaires

Le chaînon manquant

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX