En direct

Le campus de Brive-la-Gaillarde fait sa première rentrée
Vue du campus de Brive - © © Antoine Mercusot

Le campus de Brive-la-Gaillarde fait sa première rentrée

Christiane Wanaverbecq (Bureau Sud-Ouest du Moniteur) |  le 17/09/2013  |  ERPFormation BTPEtatCorrèzeParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
ERP
Formation BTP
Etat
Corrèze
Paris
Tarn
Creuse
France entière
Architecture
Bâtiment
Valider

A l'occasion de la cérémonie de rentrée de l'université de Limoges, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso a inauguré le 16 septembre le nouveau campus universitaire de Brive-la-Gaillarde en Corrèze.

Plus de dix ans après son inscription dans le contrat de plan Etat-Région, le campus universitaire de Brive-la-Gaillarde (Corrèze) a été inauguré le 16 septembre par la ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso à l'occasion de la cérémonie de rentrée de l'université de Limoges (Haute-Vienne).

Venue depuis Albi (Tarn), où elle avait participé le matin même à la cérémonie de rentrée du centre universitaire Jean-François Champollion dans le cadre d'un déplacement « sur l'aménagement du territoire et la politique de sites », la ministre a salué la création d'un campus, permettant d'accueillir quelque 600 étudiants, à ce jour éparpillés dans la deuxième agglomération de la région Limousin.

Licences professionnelles sur énergie et information

A l'heure de la réorganisation universitaire qui doit conduire en France à la création d'une « trentaine de regroupements universitaires contre les 77 aujourd'hui », elle a toutefois rappelé la nécessité d'une stratégie affirmée et partagée. En Corrèze, elle se concrétise par la création du campus universitaire briviste, aux côtés des antennes déjà existantes à Tulle (Corrèze), Egletons (Corrèze) et Guéret (Creuse), et par l'élaboration cet été d'une étude stratégique sur la thématique « énergie et information » : après la création à Brive de la licence professionnelle « écogestion de l'énergie électrique » va succéder, à Tulle, à la rentrée 2014, celle sur l'économie et la gestion de l'eau.

Un bâtiment en forme de H dissymétrique

Situé à proximité de l'Institut universitaire technologique (IUT) et de la résidence universitaire, le campus, lisible et intégré dans le quartier, regroupe le centre juridique, le pôle Sciences et techniques des activités physiques et sportives (Staps), le pôle Droit et des chercheurs de l'institut de recherche d'Xlim, soit quelque 600 étudiants. Il abrite également la Documentation, un hall d’essais et un amphithéâtre de 120 places.

Dessiné sous forme de H dissymétrique, l'édifice en R+1 (3130 m2 de shon) est posé sur trois plateaux successifs qui s'adaptent à la dénivellation du site. Il marie les matières brutes et les matériaux nobles. Pour l'ossature verticale du bâtiment, les plafonds et les planchers, la maîtrise d'oeuvre a ainsi opté pour du béton brut. Les façades offrent par exemple, un aspect texturé obtenu par l'habillage des banches avec des planches en bois. Elles alternent avec celles recouvertes d'un bardage de bois en minces tasseaux et les menuiseries aluminium de couleur sombre, protégées du soleil par des claustras de bois verticaux. « Nous préférons montrer les choses telles qu'elles sont. Par exemple, les charpentes en béton ne sont pas cachées », précise l'architecte Gérald Gribé.

Toitures soignées

Par ailleurs, les façades extérieures de l'amphithéâtre et des locaux administratifs, donnant sur le rue, seront recouvertes de pierres massives récupérées sur place. Ces dernières ont servi également à réaliser en intégralité les deux refends, qui portent la casquette du hall d'entrée.

Un soin particulier a ensuite été donné à la conception des toitures. Plates et végétalisées sur les ailes latérales et le hall, elles sont en bois recouvertes de zinc. Ainsi, la couverture de l'amphithéâtre se caractérise par ses cinq demi-coques tronc conique.

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Etat

Conduite de travaux : Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement du Limousin

Maîtrise d’oeuvre : architectes mandataires, Jean et Aline Harari, Paris, associés à Gérald Gribé, Argentat (Corrèze). BET structure : Betec. Economiste : Lucigny-Talhouet et associés. BET fluides : Synergie. BET bois : Vymen. Bet voirie et réseaux : Dejante. BET acoustiques : Alhyange.

Principales entreprises : Pouquet (gros oeuvre) ; Dubois (charpente, couverture, menuiseries intérieures) ; Ferrié (cloisons-doublage) ; Allez/Bergeval (électricité).

Coût de l'opération : 7,3 millions d'euros HT cofinancés par l'Etat, le conseil régional du Limousin et Brive-la-Gaillarde.

Coût des travaux : 4,5 millions d'euros HT.

Durée du chantier : 18 mois.

Commentaires

Le campus de Brive-la-Gaillarde fait sa première rentrée

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur