En direct

Le bus en site propre poursuit sa route

le 22/06/2012  |  EssonneFrance entièreCollectivités localesTransportsAisne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Essonne
France entière
Collectivités locales
Transports
Aisne
International
Yvelines
Paris
Transports mécaniques
Valider
PLATEAU de SACLAY -

Le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) a déclaré d’intérêt général le projet de site propre pour bus entre l’Ecole polytechnique et le Christ de Saclay, sur le plateau de Saclay (1). Cette section de 6,7 km s’inscrit dans le projet global de transport en commun en site propre (TCSP) entre Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines)et Massy (Essonne), dont deux tronçons ont déjà été mis en service (2).

Sur ce nouveau maillon, les bus emprunteront les routes départementales existantes (RD 188 et RD 306) et les voies nouvelles des ZAC qui vont être aménagées sur le plateau (quartier de l’Ecole polytechnique et Moulon). « D’une largeur de 7 m, le site propre, créé d’un seul côté de la chaussée, s’accompagnera d’une piste cyclable et d’un trottoir, de respectivement 3 m et 2 m de largeur, soit une emprise totale de 12 m. Un tel dimensionnement permet une évolutivité future vers le mode tramway », décrit Jean-Yves Pignal, chef du projet au Stif.

Un bus toutes les 5 min aux heures de pointe

La fréquence sera de 5 min aux heures de pointe et de 12 min aux heures creuses, et la vitesse commerciale devrait atteindre 25 km/h grâce à la priorité aux carrefours. « Le TCSP sera complémentaire du futur métro automatique du Grand Paris. Il assurera une desserte beaucoup plus fine avec neuf stations (pour 6,7 km), alors que trois gares seulement du Grand Paris Express sont prévues sur le plateau », poursuit Jean-Yves Pignal.
Les travaux, sous maîtrise d’ouvrage du Stif, devraient débuter fin 2013, pour une mise en service fin 2015, date à laquelle l’Ecole centrale et le centre EDF devraient ouvrir leurs portes. Le coût du projet devrait avoisiner les 55 millions d’euros (valeur 2008).

(1) Cinq communes traversées : Gif-sur-Yvette, Palaiseau, Orsay, Saclay et Saint-Aubin.

(2) Une première section a été mise en service en 2000 entre la gare RER de Saint-Quentin-en-Yvelines et Magny-les-Hameaux (6 km), et une seconde, en 2009, entre Massy-Palaiseau et l’Ecole polytechnique (6,2 km).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur