En direct

Le BIM revisite aussi les monuments historiques

JULIE NICOLAS |  le 18/05/2018  |  PatrimoineCommunicationNumérique

Le concours de maquette numérique de Polantis proposait cette année d'intégrer un édifice à un site remarquable.

Pour sa troisième édition, le concours BIM organisé par Polantis a changé de tonalité. Il ne s'agissait plus seulement de concevoir un bâtiment en utilisant la maquette numérique, mais de susciter la réflexion sur un site de 2 hectares classé monument historique : l'Ecole de plein air de Suresnes (Hauts-de-Seine). Conçu par les architectes Eugène Beaudouin et Marcel Lods et achevé en 1935, l'édifice est considéré comme une référence dans le monde architectural. Les participants devaient intégrer sur le terrain adjacent à l'école un collège pouvant accueillir jusqu'à 500 élèves.

Le premier prix a été attribué début mai à Marisol Declercq, étudiante à l'Ensa Paris-Val de Seine, en association avec l'architecte Emmanuel Lara, pour leur projet baptisé « Nouvel Air ». Outre les qualités architecturales du projet, qui tient compte de la vocation de l'école, à savoir être un lieu privilégié de développement du bien-être et de la santé, le jury a apprécié la maquette numérique du projet. « Elle est admirable, légère, complète et navigable », résume Emmanuel Di Giacomo, responsable des écosystèmes BIM pour l'Europe chez Autodesk et membre du jury. « La maquette IFC était bien structurée, avec un beau rendu », poursuit-il.

Les projets finalistes exposés. Le deuxième prix a été attribué à l'équipe de Jean-René Manon, Aurore Crouzet et Aurélien Ferry, pour leur « Ecole de plein-temps », qui mêle sur le site logements et activités pouvant générer du lien intergénérationnel. Enfin, le troisième prix a été attribué à « l'Ecole à mobilité augmentée » de Roberto Fioretti, Lorenzo Pede, Gianmarco Tancioni et Arianna Cavallo. Les projets des dix finalistes du concours seront exposés au musée d'histoire urbaine et sociale de Suresnes, en juillet. L'occasion de faire découvrir au grand public la précision des rendus issus des maquettes numériques.

PHOTO - 12981_790859_k2_k1_1866183.jpg
PHOTO - 12981_790859_k2_k1_1866183.jpg

Commentaires

Le BIM revisite aussi les monuments historiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

La construction comment ça marche

La construction comment ça marche

Livre

Prix : 39.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Nouvelles architectures agricoles

Nouvelles architectures agricoles

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX