En direct

Le BIM, pierre angulaire de la ville intelligente et durable
A Nice, Innovative City a accueilli les 25 et 26 juin les « Assises nationales de la maquette numérique » - © © Innovative City

Le BIM, pierre angulaire de la ville intelligente et durable

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 30/06/2014  |  TechniqueAlpes-MaritimesBouches-du-RhôneCorse-du-SudFrance entière

 

Pour sa troisième édition, Innovative City a accueilli les 25 et 26 juin à Nice les « Assises nationales de la maquette numérique » avec de nombreuses conférences consacrées au BIM et au partage de l’information dans la conception et l’exploitation des bâtiments.

Avec une centaine d’exposants et plus de 3000 visiteurs, le salon Innovative City, qui vient de tenir sa troisième édition dans la capitale azuréenne, a permis de braquer à nouveau les projecteurs sur la ville intelligente et durable, capable d’apporter des réponses aux défis planétaires de la croissance démographique mondiale, de la métropolisation et de la maîtrise des consommations énergétiques. Mais la nouveauté d’Innovative City cette année était la tenue des « Assises nationales de la maquette numérique ». Elles ont réuni de nombreux experts et acteurs de la modélisation des données du bâtiment (BIM), le grand défi à relever par tous les opérateurs de la construction et de l’immobilier pour demain construire et exploiter des bâtiments en optimisant le couple prix/performance, grâce à l’outil numérique et à l’interopérabilité des données.

Plusieurs constats ont été formulés par les participants au cours des différentes conférences. Les maîtres d’ouvrage, principaux bénéficiaires attendus de la maquette numérique et du BIM, sont de plus en plus demandeurs de projets de numérisation de leur patrimoine, en phase conception et exploitation.

A Ajaccio, l’appel d’offres en conception-réalisation du nouvel hôpital a incorporé une remise des projets sous la forme de maquette numérique puis la mise au point de chaque étape de l’opération en BIM. Aujourd’hui, l’étude et la mise au point de cet équipement de 36 000 m² et de 90 millions d’euros, gagné par l’italien Inso, se déroule dans ce cadre avec l’ensemble des pièces écrites et des plans rattachés au BIM et une gestion des échanges et des transmissions des données maîtrise d’ouvrage-maîtrise d’œuvre au travers de la plateforme PLM, mise au point par le CSTB avec Lascom.

« L’hôpital d’Ajaccio est le premier projet 100% BIM lancé en France et le CSTB fait partie du groupement lauréat car c’est une opération pilote où nous intervenons notamment sur la mise au point du BIM Manager. Ce projet, au travers des retours d’expérience, est important pour nous aider à favoriser la mise en place du BIM » confirme Eric Lebegue, chef de division adjoint au CSTB.


Les enjeux de la formation

En retard par rapport au bâtiment, faute de demande de la part des maîtres d’ouvrage, les projets d’infrastructures commencent également à s’ouvrir au BIM. A Marseille, la rocade L2 (620 millions d’euros), confiée dans le cadre d’un PPP de 30 ans à Bouygues TP et à Egis pour la maîtrise d’œuvre, a recours à une maquette numérique en phase de conception puis elle sera utilisée pendant l’exploitation. « Cet outil de simulation nous permet par exemple de vérifier très tôt, dès la phase avant-projet, la bonne implantation des équipements et de partager en temps réel les données avec les acteurs de l’opération » souligne Philippe Duc, directeur technique et de l’innovation du groupe Egis.
« Le BIM n’est pas exclusivement réservé aux grands projets et peut être mis en œuvre sur des opérations de moyenne ou de petite importance. Nous avons mis au point pour les architectes un kit BIM qui permet facilement avec du matériel et des logiciels compatibles d’accéder à la maquette numérique » explique Lionel Blanclard de Lery, vice-président de l’Unsfa.
Le grand enjeu qui se dessine pour le BIM est effectivement la formation de la filière, architectes et entreprises, face à la pression grandissante de la maîtrise d’ouvrage. « Il va falloir aussi consolider les aspects juridiques, avec notamment une certification des données numériques qui passe par une certification des acteurs et des documents produits. C’est indispensable à partir du moment où la démarche BIM est demandée dans les appels d’offres » ajoute Eric Lebegue.

 

 

Commentaires

Le BIM, pierre angulaire de la ville intelligente et durable

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX