En direct

Le BIM, c'est maintenant, ou presque...
Questions générales - ©

Le BIM, c'est maintenant, ou presque...

Antoine Hudin |  le 03/09/2014  |  Technique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

BIM
Technique
Valider

Sommaire du dossier

  1. « Le risque de piratage dans la maquette numérique existe »
  2. « La mission de l’architecte ne doit plus s’achever à la livraison du bâtiment »
  3. La maquette numérique à l'ère du BIM
  4. BIM : simple outil ou révolution dans l’organisation ?
  5. Des architectes férus de BIM
  6. La maquette numérique s’invite au Havre
  7. La construction numérique se dessine
  8. Bouygues Construction fait la promotion du BIM
  9. Quand Bouygues nous plonge dans la réalité immersive
  10. Le BIM fait une entrée remarquée au salon Innovative City
  11. Thales exploite ses nouveaux locaux à l'aide du BIM
  12. Plan transition numérique et Pacte avancent main dans la main
  13. Le BIM dope le coût global
  14. Transition numérique : mobilisation générale !
  15. Les aventures du Mastère BIM
  16. Le BIM au service de la gestion de l'existant
  17. « Une masse critique d’utilisateurs est nécessaire afin de développer le BIM en France »
  18. Rapport sur la Mission numérique du bâtiment
  19. Maquette numérique : entretenir les bases de données d'un bâtiment
  20. La transition numérique, c’est maintenant
  21. « Le BIM doit évoluer pour susciter l’adhésion de tous »
  22. Numérique dans le bâtiment : Bertrand Delcambre attend le budget public pour dégainer
  23. Le BIM en exécution : les questions et les tâtonnements de trois partenaires
  24. « Il est de notre devoir d’aider à l’appropriation du BIM », Bruno Leboullenger (DGCIS)
  25. Projeteur BIM « Le BIM nous facilite le travail »
  26. BIM : gérer de l’information, oui, mais des formats, non !
  27. BIM : les Anglais ont tiré les premiers
  28. L’association BIM France vient de naître
  29. BIM/Maquette numérique : simple outil de travail ou révolution dans l'organisation ?
  30. BIM d'Or 2015 : l’Ecole normale supérieure à Paris-Saclay
  31. BIM d'Or 2015 : le palmarès complet
  32. BIM d'Or 2015 : découvrez les projets en compétition
  33. Les BIM d’Or récompensent des projets d’une grande diversité
  34. L’Ecole normale supérieure à Paris-Saclay en tout BIM
  35. Une Cité des civilisations du vin bien charpentée
  36. L’Arena 92 passe au BIM par étapes
  37. Siège à énergie positive bâti en un temps record
  38. Maquette numérique : l’ESITC Caen accueille les premières journées dédiées à l’enseignement du BIM
  39. Innovation Bienvenue dans les TP du futur
  40. Un chantier autoroutier expérimente le BIM
  41. Marseille : la rocade L2 existe déjà en BIM
  42. Comment adapter les contrats de construction au BIM
  43. « La loi MOP et le BIM ne sont pas incompatibles »
  44. Maquette numérique - Le BIM intègre les produits du bâtiment
  45. Il numérise les produits du bâtiment en BIM
  46. Du nuage de points aux données de la maquette numérique
  47. L’AIMCC définit sa position sur le BIM
  48. La salle de bains s’invite dans le BIM
  49. Les objets BIM des industriels sont-ils opérationnels ?
  50. Le BIM en formation professionnelle
  51. Formation : vers une mobilisation générale en faveur du BIM
  52. Super rénovation pour Super-Montparnasse
  53. Les drones au service du BTP
  54. Bergerat Monnoyeur s’intéresse aux drones
  55. Trimble veut apporter le BIM sur les chantiers
  56. Trimble et Nemetschek s'allient sur le BIM pour peser face à Autodesk
  57. BIM/Maquette numérique Contenu et niveaux de développement
  58. BIM (Building information modeling)
  59. Maquette 3D et ville numérique
  60. Des logiciels qui bouleversent la conception des bâtiments
  61. La maquette numérique, avatar virtuel du bâtiment
  62. Les métalliers se préparent, à moyen terme, à la maquette numérique
  63. Un outil fédérateur de la conception à l’exploitation
  64. Vers une fusion du BIM et des systèmes d'information géographique (SIG)
  65. Le BIM donne une nouvelle dimension aux projets
  66. "L'industrie du béton est en avance sur le BIM", assure Philippe Gruat, président de la FIB
  67. Le BIM, c'est maintenant, ou presque...

L’enquête réalisée auprès des lecteurs des Cahiers techniques du Bâtiment et du Moniteur montre une bonne sensibilisation du secteur à la maquette numérique et au BIM. Mais il règne encore un grand flou autour des notions et des pratiques qui les accompagnent.

« J’ai ressenti une immense solitude lors du dernier Batimat quand j’expliquais ce que je faisais. Les annonces de Cécile Duflot en mars dernier quant à l’adoption possible du BIM pour les projets publics à horizon 2017, ont vraiment changé la donne. » Michaëlle Pesah, directrice commerciale de BIMObject, qui offre aux industriels un service de catalogue produits compatibles BIM, passe désormais moins de temps à déflorer ce qu’est le BIM, acronyme de Building Information Model, avant de présenter ses services. L’enquête réalisée par les Cahiers techniques du Bâtiment et le Moniteur auprès de leurs lecteurs confirme cette meilleure sensibilisation de la profession au sujet. Ainsi, 82 % des personnes interrogées considèrent le BIM comme l’avenir de la profession.

Une grande confusion

Dans le même temps, ils sont 72 % à regretter une grande confusion sur ce qu'est le BIM. La bataille autour de la pertinence ou non d’un protocole standard de communication, le format .ifc, pour assurer l’interopérabilité des différentes solutions y est peut-être pour quelque chose. Faut-il y voir aussi un message aux fournisseurs de solutions logicielles dont la bataille commerciale passe par des argumentaires contradictoires. Mais la véritable raison semble venir des utilisateurs eux-mêmes. « Il y a beaucoup de gens qui se plaisent à relever ce qui ne fonctionne pas avant d’avoir vraiment mis le nez dedans. Ça s’appelle la peur du changement, c’est humain, note Kléber Daudin, dirigeant éponyme d’un BET de 4 personnes et praticien de longue date du BIM. Moi, je suis un grand fainéant et je déteste faire deux fois la même chose. Voilà ce que m’évite le BIM. A ce titre, je gagne beaucoup de temps. »

Le BIM est désormais considéré comme un outil de conception à part entière : voilà un autre enseignement de cette enquête. Ainsi les lecteurs sont 71 % à exprimer leur désaccord sur le fait que le BIM mènerait à une standardisation des bâtiments. De même, 62 % estiment que le BIM concerne aussi la rénovation et pas seulement la construction neuve. Enfin, 63 % le voient comme un outil adapté aux petits et moyens projets. Ces trois questions pourraient n’avoir plus grande pertinence dans un an tant l’adoption du BIM semble inéluctable.

Freins
Freins - ©

Interrogés sur les freins à l’adoption du BIM, nos lecteurs mettent principalement en avant l’investissement conséquent qu’il implique. Machines (station, serveur), suite logicielle, formation et chaque année le renouvellement des licences. Kléber Daudin, qui travaille avec la suite Building Design (incluant Revit) d’Autodesk estime l’investissement initial à 25000 € par utilisateur auquel s’ajouteront ensuite les renouvellements annuels des licences pour 1000 € environ. Pour Charles Parissier, responsable marketing de Nemetschek-Allplan France, « on n’a pas besoin de bécanes de compétition pour faire du BIM. » Il estime, lui, la facture à 1500 € de machine, 6000 € de licence et 3000 € de formation soit 10500 € d’investissement auxquels viennent s’ajouter 1000 €/an de maintenance logicielle. Avec un coût plus de deux fois moindre, on imagine aisément que périmètres et fonctionnalités ne sont pas tout à fait les mêmes. Quand on parlait de confusion…

Commentaires

Le BIM, c'est maintenant, ou presque...

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur