En direct

Le béton prêt à l'emploi (BPE)

le 13/03/1998  |  ImmobilierTechniqueRéglementation techniqueParisFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Technique
Réglementation technique
Paris
France entière
Hygiène
Produits et matériels
Béton
Valider

Sommaire du dossier

  1. Des murs isolés et revêtus exécutés en une fois
  2. Sommaire dossier BETON
  3. Prévoir la résistance et stabiliser les teintes : un modèle
  4. Bétons haute performance : les avancées du programme BHP 2000
  5. Des fibres métalliques pour renforcer les ouvrages
  6. Les bétons ductiles au centre des recherches
  7. La texture du béton révélée par la lasure
  8. Le polissage, haut de gamme des traitements de surface
  9. Préserver la qualité de parement grâce à l'hydrofugation
  10. Les contraintes mécaniques et esthétiques du TGV Méditerranée
  11. Les composites ciment-verre en grandes dimensions
  12. 5 500 t d'adjuvants, un pompage sur 700 m
  13. Des blocs de maçonnerie à double lame d'air
  14. Des murs coulés en béton architectonique avec engravures
  15. Rigueur et suivi sur le chantier pour des parements de qualité
  16. Eclaircir des bétons courants grâce à un additif
  17. Béton autoplaçant pour des voiles complexes
  18. Une structure par points porteurs
  19. Assurer le remplissage de moules inclinés
  20. Le béton prêt à l'emploi (BPE)
  21. Plus de produits soutenus par plus de services
  22. La vogue du béton imprimé
  23. L'Equipement poursuit les recherches sur le béton routier
  24. Projet BAP : deux années et demie d'études et 3,5 millions d'euros
  25. L'activité du BPE et de la préfabrication en hausse
  26. Aménagements agricoles : à la recherche de solutions optimales
  27. Béton UHP : réduire les délais et valider les calculs
  28. Chantiers de beaux bétons
  29. Couler un « beau » béton sur chantier
  30. A la recherche de granulats de substitution
  31. Un outil de prédimensionnement pour la conception des ponts-rails
  32. Des indicateurs pour mesurer la durabilité du béton
  33. Une protection longue durée des armatures
  34. Mortier colle prêt à gâcher
  35. Bicomposant reboucheur de fissure
  36. Ciment pour utilisation agricole
  37. Adjuvants pour BPE et préfabrication
  38. Les glenium en version plus souple
  39. Adjuvants pour bétons autoplaçants et désactivés
  40. Des colorants adaptés aux outils de mélange
  41. Béton pour les ouvrages agricoles
  42. Un entraîneur d'air prêt à malaxer
  43. Mortier spécial
  44. Des superplastifiants adaptés aux usages
  45. Ciment à haute résistance chimique
  46. Coffrage pour les corniches de pont
  47. Pompes à mortier et à béton
  48. Les PRM plus ergonomiques
  49. Suivre les banches de chantier en chantier
  50. Pompes à béton de 42 m de portée
  51. Mobilier urbain en béton
  52. La filiere beton retrouve le sourire
  53. Le béton partenaire de l'environnement
  54. Faciliter la construction des bâtiments
  55. Intégrer les murs antibruit dans le paysage
  56. Retenir les eaux pluviales dans les chaussées
  57. Réguler l'échange thermique des bâtiments
  58. Lutter contre la pollution des exploitations agricoles
  59. Les pavés dépollueurs
  60. Du béton d'environnement en sites ruraux
  61. Bétons de comblement : moins de gêne pour le voisinage
  62. Le béton respectueux de l'environnement
  63. Intégrer les centrales foraines
  64. Trier pour récupérer du granulat
  65. Récupérer le ciment
  66. Un réseau «Matériaux recyclés»
  67. Les projets nationaux présentent leurs résultats
  68. Sols Revêtement de sol antidérapant
  69. Isolation Enduit intumescent coupe-feu pour chemins de câbles
  70. Matériels de chantier Réhabilitation des réseaux par éclatement
  71. Structures, fondations Système antigraffiti pour béton brut
  72. Assainissement Fosse en béton pour assainissement non collectif
  73. Matériaux Colorant pour béton compact
  74. Aménagements urbains Margelles et dalles pour piscines
  75. Outillage Perceuse-visseuse de 18 V
  76. Assainissement Séparateurs d'hydrocarbures allégés
  77. Structures, fondations Mortier de réhabilitation pour réseaux sollicités
  78. Matériaux Superplastifiants pour bap et préfabrication
  79. Outillage Scies double lame à mouvements inversés
  80. Façades, bardages Corniche industrialisée concave
  81. Protection de travail Bottes légères imperméables à 100 %
  82. Les cimentiers investissent le Net
  83. Beton Pleins feux sur la mise en oeuvre
  84. Béton Esthétique
  85. Béton esthétique - Préfabrication Un double éventail de mégastructures réglées au millimètre
  86. Béton esthétique - Voirie Association de matériaux autour d'une place publique
  87. Béton esthétique - Béton banché Double injection pour des parements nets
  88. Béton esthétique - Bâtiment CGE de Toulouse : 3700 m2 de béton blond
  89. Béton esthétique - Réhabilitation Le Havre : respecter l'authenticité des façades
  90. Le lexique du béton esthétique
  91. Structures - 127 m de voile de 14 m de haut coulés en 13 fois
  92. Structures - BUHP et post-contrainte pour conforter un silo
  93. Sécurité - Des banches soumises à des conditions extrêmes
  94. Un nouveau béton ultraperformant
  95. Le Ductal à l'essai
  96. Pate de nettoyage du béton
  97. Deux portails dédiés au calcul de structures
  98. Enduit coupe-feu
  99. Ciments en sacs de 35 kg
  100. Adjuvant pour la préfabrication
  101. Sous-enduit monocouche d'imperméabilisation
  102. Abrasif à projeter pour le nettoyage des surfaces
  103. Hydrofuge en phase aqueuse
  104. Lasure béton
  105. Agent de viscosité
  106. Logiciel de calcul
  107. Dalle en béton précontraint
  108. Systèmes décoratifs pour revêtements de sols extérieurs
  109. Superplastifiant
  110. Connecteur pour plancher mixte acier-béton
  111. Mortier de réparation pour tunnel
  112. Désactivant de surface sans solvants
  113. Sites Internet
  114. Bétons innovants Le temps de l'audace
  115. Béton Ductal Maison-galerie au Muy (Var)
  116. Béton autoplaçant Centre d'art et de culture a Meudon (Hauts-de-Seine)
  117. Béton composite en façade 125 logements à Paris
  118. Coques en béton autoplaçant Couverture des quais de la gare d'Austerlitz, avenue de France, Paris
  119. Voiles gris et blancs 30 logements en accession sociale pour l'OPAC de Paris
  120. Voûte en 3 coques Jetée du terminal 2E à Roissy
  121. Des matériaux autonettoyants et dépollueurs
  122. Une peau métallique appliquée par projection thermique
  123. Construire avec les bétons architectoniques
  124. CONJONCTURE Le marché du béton ralentit
  125. Les TP et les grands chantiers tirent l'activité du béton
  126. Edition 2004 du guide Calcia
  127. Concours d'architecture CIMBETON 2004
  128. Un site internet pour « Adimer » le béton

Quelles sont les évolutions technologiques ?

La norme P 18-305 s'adapte à l'évolution des ciments, des granulats et autres adjuvants. Elle tient compte d'une meilleure connaissance de l'évolution du béton dans son environnement, de l'amélioration des contrôles de production et de l'ajout de plus en plus fréquent d'additifs.

Qu'est-ce qui change ?

Par rapport à la précédente norme qui datait de 1981, la nouvelle version prend en compte systématiquement la durabilité en complément de la résistance mécanique du béton. Il faut donc connaître les conditions d'exposition du matériau dans son milieu ambiant.

Lors de la commande du béton, la classe d'environnement de l'ouvrage doit être spécifiée, ainsi que le type de béton employé : armé (BA), non armé (NA), précontraint (BP).

Définir la classe d'environnement

Classe 1 : l'utilisation intérieure est en général sèche, à l'exception d'ouvrages comme les piscines.

Classe 2 : les bétons extérieurs sont classés en environnements humides sauf s'ils sont protégés de la pluie. Un indice indique le degré de gel : a (faible), b1 (modéré), b2 (sévère). Une carte de la France précise l'exposition des régions au gel. L'environnement courant, en France, est le 2b1.

Classe 3 : il s'agit de bétons soumis au gel et aux sels de déverglaçage, utilisés par exemple pour la voirie ou les ouvrages d'art.

Classe 4 : les bétons immergés en mer mais non soumis au gel comme les digues ou les quais sont affectés de l'indice a1. Les bétons proches de la mer, par exemple en zone de marnage ou en bord de mer, sont affectés de l'indice a2 (sans gel) ou de l'indice b (avec gel).

Classe 5 : dans un environnement chimique, lorsque les bétons sont soumis à l'action de gaz, de liquides contenant des sels, d'eaux et de fumées acides (pH inférieur à 5), de sols agressifs, des indices a, b et c sont affectés suivant l'agressivité (voir tableau 1).

Définir le type de béton

BA : ce classement correspond à un béton armé s'il contient des armatures qui participent à la stabilité de la structure.

NA : ce classement correspond soit à un béton qui ne contient pas d'armatures, soit à un béton qui contient peu d'armatures dans le cas des classes d'environnement 1 et 2, à condition que les armatures soient protégées de la corrosion par un enrobage en béton d'au moins 5 cm.

BP : il s'agit d'un béton précontraint.

La granularité

La granularité est donnée par la dimension du plus gros grain, par exemple, D = 20. En l'absence de précision, il faut adapter la granulométrie en fonction de l'épaisseur du béton recouvrant les armatures et de l'écartement entre les armatures.

La consistance

Précisée à la commande, elle facilite la mise en oeuvre. En aucun cas, il ne doit y avoir de rajouts d'eau qui modifieraient les caractéristiques de résistance, d'homogénéité et de durabilité du béton. Les constructions traditionnelles nécessitent l'utilisation de bétons très plastiques ou fluides (voir tableau 2).

Le dosage

Le dosage minimal en ciment ou en liant équivalent est défini pour chaque classe d'environnement et pour chaque type de béton. La norme fixe également les règles de calcul du liant équivalent et des additions : cendres, fillers, laitier, moulu, fumées de silice (voir tableau 3).

La résistance minimale et la durabilité

La norme impose au fabricant une limitation de la quantité d'eau contenue dans le béton selon l'environnement et le type. Le respect du dosage minimal en ciment ou en liant équivalent et de la quantité maximale d'eau conduit à l'obtention des résistances caractéristiques minimales qui sont fixées par la norme pour chaque classe d'environnement (voir tableau 4).

POUR EN SAVOIR PLUS...

-Syndicat national du béton prêt à l'emploi (SNBPE), 3, rue Alfred-Roll, 75849 Paris Cedex 17 ; tél. : 01.44.01.47.01 ; télécopie : 01.44.01.47.47.

-Le syndicat met à la disposition des professionnels deux plaquettes : « Béton prêt à l'emploi, norme P 18-305 - textes et commentaires », un ouvrage de 64 pages, et « Prescription des bétons - ouvrages courants de bâtiment et génie civil - CCTP type », un document de 32 pages accompagné d'une disquette contenant le logiciel d'aide à la spécification des bétons, et le texte du cahier des clauses techniques particulières type.

I. LES CLASSES

II. LA CONSISTANCE

III. LE DOSAGE

IV. LA RESISTANCE MINIMALE

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur