En direct

Le bâtiment du futur : la force des territoires de demain
Publi-rédactionnel

Le bâtiment du futur : la force des territoires de demain

le 15/07/2021  |  ArchitectureFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

La ville du futur au service de la cohésion sociale et territoriale
Architecture
France
Valider

La décarbonation des bâtiments est une priorité pour respecter les engagements de l’Accord de Paris. Aujourd’hui, les dispositifs financiers et réglementaires ainsi que les évolutions technologiques et sociétales permettent aux territoires de relever ce défi. Illustration avec le site grenoblois IntenCity de Schneider Electric.

Le digital, le développement durable et l’humain définissent la vision du bâtiment du futur de Schneider Electric. Ces trois piliers sont au cœur de la récente construction IntenCity, siège de la Direction de l’innovation de l’expert en gestion de l’énergie et automatisations situé sur la presqu’île de Grenoble. Ces 26 000 m2 de bureaux qui accueillent 1 500 collaborateurs témoignent de la viabilité et de la pertinence des solutions connectées.

Vitrine et démonstrateur, « IntenCity matérialise les savoir-faire de Schneider Electric dans le bâtiment » indique Rémi Paccou, Directeur marketing bâtiment digital. Ce bâtiment s’appuie essentiellement sur la technologie EcoStruxure®, plateforme collaborative, dotée d’une architecture évolutive, capable d’exploiter les données du bâtiment afin de les rendre opérationnelles pour les exploitants et la direction de sites. À la fois durables et économiques, ces technologies du smart-building s’appliquent aussi bien à un bâtiment existant qu’à un complexe neuf, de petite ou de grande dimension.

Levier incontournable de la transition énergétique

Transition énergétique et transition digitale ne font qu'un. À l’aide d’un éventail d’outils numériques, transformer un bâtiment en bâtiment intelligent permet d’optimiser la consommation de l’énergie, l’utilisation des espaces et de favoriser le confort des usagers.
Concrètement, cette couche d’intelligence, de haut niveau technologique, permet au bâtiment IntenCity de collecter des data à un rythme de 60 000 données toutes les 2 minutes. Véritable bâtiment apprenant, IntenCity s’adapte en temps réel à la consommation d’énergie, à partir des données prédictives. Il peut ainsi mettre au repos tout un étage ou un open space non utilisé et éviter les consommations inutiles, par exemple.

Cependant, la technologie seule ne se suffit pas, et Schneider Electric adopte une démarche de décarbonation complète à l’échelle du bâtiment et du territoire. Il s’agit notamment de s’assurer que le bâtiment soit efficace de bout en bout, de la conception à la construction puis au pilotage, et de favoriser un mix énergétique ainsi qu’une électricité décarbonée.

Au service des occupants

Les outils numériques exploités au sein du bâtiment intelligent fournissent une multitude d’informations à même d’améliorer la qualité de vie des occupants, à travers différents leviers d’action : qualité de l’air, gestion des espaces, connectivité, système de pilotage des énergies, automatisation des appareils de chauffage/climatisation et des occultants, cybersécurité…
L’aménagement d’IntenCity a été guidé par les attentes de bien-être des collaborateurs, en concertation avec des groupes de travail dédiés aux équipements, au mobilier et à la décoration. À titre d’exemples, le bâtiment est équipé de systèmes de régulation des températures et de vitrages qui se teintent en fonction de la luminosité. En outre, les occupants peuvent s’installer dans l’espace de leur choix, comme au restaurant, dans les escaliers ou dans le parc environnant : le but étant de favoriser le confort et la productivité des équipes.

Des infrastructures en harmonie avec les territoires

Au-delà du site en tant que tel, le bâtiment du futur doit s'inscrire dans un ensemble. « L’idée est de créer les convergences nécessaires entre les objectifs de décarbonation, les enjeux du bâtiment et ceux du territoire », conclut Rémi Paccou.
Le bâtiment doit, en effet, avoir été réfléchi en termes de connexion à son environnement, d’un point de vue énergétique, de partage de données, de mobilités à l’échelle de l’éco-quartier et du territoire… La flexibilité et la résilience composent dorénavant l’ADN d’une construction, laquelle peut devenir fournisseur d’électricité pour un logement collectif voisin ou encore être alimentée par l’électricité produite par une centrale photovoltaïque proche.

Actuellement en phase de certification LEED Platinum, IntenCity devrait s’imposer comme l’immeuble le plus performant du monde. Une sobriété énergétique garantie notamment par les solutions Schneider Electric EcoStruxure™ Building, qui limitent la dépense à 37 kWh/m²/an. Un niveau près de dix fois inférieur à celui observé, en moyenne, dans le parc tertiaire européen.

 

Contenu proposé par Schneider

Commentaires

Le bâtiment du futur : la force des territoires de demain

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil