En direct

Le bâtiment, ce héros climatique
Un bâtiment isolé par Rockwool - © © Rockwool

Le bâtiment, ce héros climatique

Propos recueillis par Stéphanie Obadia |  le 15/12/2017  |  TechniqueEnvironnementParisHQE

Le bâtiment peut-il être un héros climatique ? Tel était le thème d'une des tables rondes du salon World efficiency qui se déroule en ce moment à la porte de Versailles à Paris. Gaëtan Fouilhoux, membre de l’Alliance HQE GBC et responsable des affaires publiques chez Rockwool, nous apporte son éclairage en direct du salon.

Le bâtiment d'aujourd'hui est présenté comme un "héros". Qu'entendez-vous par là?

Gaëtan Fouilhoux : Le bâtiment doit relever aujourd’hui de nombreux défis. Il doit être énergétiquement performant, bas carbone, écoconçu… La future règlementation 2020 et l’expérimentation E+C- poussent les performances des bâtiments vers le haut. Ce qui intéresse d’ailleurs énormément les représentants des pays nordiques ou asiatiques qui intervenaient lors de cette table ronde et qui s’arrêtent dans les allées du salon. La France est un précurseur en ce domaine et l’expérimentation intrigue. Le bas carbone et la performance énergétique des bâtiments sont des problématiques mondiales. Que ce soit en Asie, contrainte de s’intéresser à la protection environnementale et, pour des raisons de pollution, de qualité de l’air ; ou que ce soient les scandinaves, déjà très sensibles à ces questions. La France devient exemplaire et les premiers résultats de l’expérimentation E+C- sont attendus avec impatience.

Quelles contraintes, cette excellence représente-t-elle ?

G. F. : Cela demande de repenser parfois notre manière de construire. Pour ce qui est de l’enveloppe, cela implique l’utilisation de matériaux sains et sûrs comme les produits géosourcés, ou des efforts en termes de production pour diminuer l’empreinte carbone des matériaux. Le bâtiment doit aujourd’hui être performant énergétiquement, écoconçu, avec une empreinte carbone positive. Il devient une sorte de "héros climatique". Mais ce qui est flagrant lors de ce congrès, c'est que nous sommes passés d’un stade de bonne volonté et de belles paroles à un stade d’objectifs et de résultats. Cela est impactant ! Les maîtres d’œuvres, maitres d’ouvrage, industriels… affichent clairement des objectifs précis. Rockwool par exemple s’est engagé dans un plan de développement durable à travers dix actions comme la révision de tout notre circuit d’eau dans nos usines d’ici 2030, la réduction carbone avec l’objectif "net zéro" pour notre processus de production, via par exemple l’utilisation d’énergie verte, le zéro défaut en matière de sécurité et santé ou encore le développement de l’économie circulaire en réutilisant les déchets de chantier sur notre outil de production. Par exemple, les chutes de laine minérale des chantiers deviennent des briquettes pour nos fours.

Gaëtan Fouilhoux, membre de l’Alliance HQE GBC et responsable des affaires publiques chez Rockwool
Gaëtan Fouilhoux, membre de l’Alliance HQE GBC et responsable des affaires publiques chez Rockwool

Faut-il aller plus loin que le thermique et le carbone ?

G. F. : Au-delà de l’acte de construire, des bonnes performances thermiques, ou du net zéro, le regard que l’on porte sur le bâtiment doit être plus large. Il faut aujourd’hui penser à la maintenance et appréhender l’évolution possible du bâtiment : extension, changement d’affectation ou d’usage…. Un point qui n’est pas assez pris en compte lors de la conception. Le bâtiment a un rôle à jouer mais il ne faut pas oublier le confort et le bien-être de l’usager qui doivent être au centre des préoccupations. Je pense notamment à l’acoustique et à la sécurité incendie : elles ne doivent pas être mises de côté.

Votre perception de ce salon ?

G. F. : Nous sommes aujourd’hui à un tournant. Tous les acteurs sont engagés et doivent travailler ensemble. Le gouvernement s’est d’ailleurs fixé des objectifs, qui ont été rappelés lors de cette conférence, pour lutter contre la précarité énergétique et diminuer le nombre de passoires thermiques. Je ne suis pas un idéaliste mais je sens dans ce salon une réelle volonté de progrès, une sincérité et des engagements forts pour protéger notre planète et pas seulement nos marchés.

Commentaires

Le bâtiment, ce héros climatique

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX