En direct

Le baptême du feu d’un jeune diplômé

le 24/02/2012  |  Collectivités localesFrance entièreBas-Rhin

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
France entière
Bas-Rhin
Valider

Plusieurs clichés associés au métier d’architecte tombent, face à la réalité de la maison rénovée en 2010 par Arnaud Crevisy et Thaïs Martaing à Schiltigheim. Ni geste ostentatoire, ni dépense inutile, sur ce chantier où 50 830 euros ont suffi pour diviser par deux la consommation d’énergie finale, ramenée à 109 kWh/m2.an

« Pourquoi surenchérir sur les idées simples, claires et pertinentes de mon client, en lui imposant mes fantasmes ? », questionne Jérôme Vetter, diplômé de l’école nationale supérieure d’architecture de Strasbourg depuis 2008. Avec une salle de séjour centrale éclairée par la lumière naturelle issue de la rue et du jardin, la redistribution des espaces optimise les apports solaires. En complément de la chaudière gaz à condensation, paramétrée à 19 °C, un poêle à bois assure le confort thermique. « Je n’aurais pas hésité à l’avertir, si mon client avait fait fausse route », précise le maître d’œuvre. L’analyse des besoins ne s’est pas limitée au cadre thermique : à partir de la cuisine, l’accès direct au jardin facilite l’entretien du potager.

Pour garantir les résultats thermiques face à des entreprises encore peu expérimentées en matière d’étanchéité à l’air, l’architecte ne connaît qu’une recette : « Seule une présence permanente sur le chantier permet de réparer chaque erreur en temps réel ». La surveillance la plus rapprochée s’exerce sur le titulaire du lot chauffage, eau chaude et ventilation mécanique contrôlée de type Hygro B : alors que l’électricien dispose d’un espace technique entre le frein vapeur et le mur définitif, l’entreprise sanitaire travaille sur des formes plus inclinées.

Jérôme Vetter ne tarit pas d’éloges sur son principal complice dans cet exercice : Samo, l’ouvrier de l’entreprise Batigest, titulaire du lot Isolation intérieure. « Sur un chantier, il arrive toujours un moment où se pose un problème nouveau et imprévu. Il faut alors comprendre la logique d’ensemble et se poser les bonnes questions. Samo maîtrise parfaitement cette forme d’intelligence », félicite le maître d’œuvre. Autre garant de l’isolation, le menuisier allemand König a profité de son expérience des bandes périphériques étanches et des freins vapeur.

Travaux pratiques

Pour Jérôme Vetter, cette première expérience de rénovation thermique s’est présentée comme un exercice de travaux pratiques, à l’issue de deux formations complémentaires à son diplôme d’architecte : d’une part, le « certificat supérieur de spécialisation », cycle d’un an délivré par Europe et environnement avec la participation de l’école d’architecture et le soutien du ministère de la Culture ; d’autre part, deux jours de pratique de l’étanchéité à l’air chez le fabricant allemand Proclima. « Face à des risques comme les remontées capillaires, seule une maîtrise des interactions entre les matériaux peut garantir le résultat d’une rénovation thermique dans la durée », estime l’architecte. L’expérience de Schiltigheim n’est pas restée sans suite : fin 2011, Jérôme Vetter travaille sur cinq dossiers du programme « Je rénove BBC ».

Parmi les facteurs du succès, l’architecte ne manque pas de citer le travail initial des urbanistes et bâtisseurs des années trente : les maisons en bande et la construction en brique optimisent l’inertie et constituent une référence, pour réunir la densité urbaine et l’intimité du foyer. La qualité de la modénature et la similitude entre les maisons donnent à l’opération son exemplarité et sa reproductibilité.

PHOTO - livingbis.eps
PHOTO - livingbis.eps - © la compagnie
Fiche technique

Maître d’ouvrage : Arnaud Crevisy et Thaïs Marfaing. Architecte : Jérôme Vetter. Entreprises : Batigest (isolation intérieure), Fenêtre König (menuiserie), chauffage Haas (chauffage, ECS, VMC), Feu style (poêle à bois). Bureaux d’études thermiques : Solaresbauen. Bureau de contrôle : Ecotherm. Surface : 123 m2. Coût des travaux thermiques : 50 830 euros.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur