En direct

LANGUEDOC-ROUSSILLON Qualitel met en place un dispositif de suivi de la qualité sur chantier

JEAN LELONG |  le 21/07/2000  |  France LogementChantiersQualitéHérault

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Logement
Chantiers
Qualité
Hérault
Technique
Valider

Une expérience pilote pour le logement neuf

Faire partager aux maîtres d'oeuvre et aux entreprises les objectifs qualitatifs des maîtres d'ouvrage dans la construction de logements neufs, tel est l'objectif du protocole de coopération, signé le 26 juin, à Palavas-les-Flots (Hérault), par Qualitel, organisme certificateur des logements neufs, avec ses trois principaux partenaires présents à Montpellier : Socotec, Qualiconsult et Veritas.

Cet accord, premier du genre, fait suite à une demande émise par des promoteurs privés de la région de Montpellier. Il définit une mission d'accompagnement de la maîtrise d'oeuvre durant la phase de réalisation d'un programme immobilier.

Cette mission permettra de détecter, sur des points critiques identifiés par Qualitel, d'éventuels écarts par rapport aux objectifs afin d'engager des mesures correctives dès la phase de réalisation et d'éviter des interventions a posteriori. Elle intégrera une réunion de préparation en début de chantier, puis des visites à différentes phases de l'exécution des travaux, ainsi que la réalisation de mesures acoustiques (optionnelles pour les programmes de moins de 30 logements).

Le coût de l'intervention pour le maître d'ouvrage s'échelonnera entre 9 000 francs (pour moins de 30 logements) et 22 000 francs (plus de 90 logements).

Qualitel espère ainsi contribuer à améliorer la qualité globale des logements. Les contrôles réalisés en 1999 par cet organisme ont, en effet, montré que sur près de 600 opérations, 43 % présentaient des non-conformités aux exigences du label Qualitel. Ce taux était de 28 % en 1998 (« Le Moniteur » du 23 juin 2000). « En termes de qualité, notre problème depuis trois ou quatre ans se situe au niveau de la réalisation et de la mise en oeuvre », confirme de son côté Marc Séchaud, directeur régional de Bouygues Immobilier et président régional de la FNPC Languedoc-Roussillon.

Favorable à l'initiative lancée par Qualitel, Marc Séchaud apporte toutefois deux bémols. « La formule, dit-il, doit rester facultative et ne doit pas conduire à déresponsabiliser les professionnels. »

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil