En direct

Lancement d’une consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du périphérique et des voies rapides du Grand Paris
Le périmètre d’étude de la consultation internationale porte sur 800 kilomètres de voiries: périphérique parisien, autoroutes et voies rapides du Grand Paris. - © © Apur

Lancement d’une consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du périphérique et des voies rapides du Grand Paris

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 25/05/2018  |  TransportArchitectureAménagement

Le Forum métropolitain du Grand Paris lance un appel à candidature international pour sélectionner quatre équipes pluridisciplinaires qui devront proposer des scénarios d’évolution du périphérique parisien, des autoroutes et des voies rapides dans un périmètre allant jusqu’à la Francilienne. Les travaux des groupements retenus feront l’objet d’une grande exposition à l’été 2019.

Le Forum métropolitain du Grand Paris, syndicat mixte d’études fédérant l’ensemble des collectivités territoriales franciliennes, lance, en lien avec l’Etat, une consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique et des voies rapides ou structurantes du Grand Paris. Quatre équipes pluridisciplinaires, dont le mandataire devra être ingénieur, architecte et/ou urbaniste, seront sélectionnées à la mi-septembre. Elles auront pour mission de fournir des scénarios d’évolution présentant des solutions à quatre enjeux principaux: améliorer le fonctionnement du réseau routier dans un périmètre allant jusqu’à la Francilienne (soit 800 kilomètres de voirie concernés); réduire les externalités négatives (congestion, pollution, accidentalité); mieux insérer les autoroutes et voies rapides aux territoires traversés; imaginer de nouveaux modes de financement… Les réflexions s’inscrivent dans le moyen et le long terme, avec un jalonnement à 2030 et 2050 et des idées créatives pour 2024. «Il ne s’agit pas de décrire une vision utopique mais bien de proposer une évolution crédible du positionnement des autoroutes, du périphérique et des voies rapides et structurantes dans l’offre globale de transports sur le territoire métropolitain», précise le Forum métropolitain du Grand Paris.

 

Des véhicules autonomes sur les bandes d’arrêt d’urgence des autoroutes

 

«Il faut réinventer la route, la rendre plus intelligente et écologique. Opposer route et transports en commun est dépassé. Nous avons besoin de beaucoup plus de transports en commun, le plus simple est de les faire circuler sur les routes. La vraie difficulté, c’est l’autosolisme (le conducteur seul dans son véhicule)», a déclaré Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Ile-de-France, lors de la présentation de la consultation internationale, le 23 mai. L’élue a ensuite indiqué avoir déjà effectué un premier pas dans ce sens. «Nous allons mettre 100 millions d’euros sur la table pour que l’Ile-de-France devienne la région leader du véhicule autonome en Europe. Avec l’accord de l’Etat, nous allons neutraliser les bandes d’arrêt d’urgence des autoroutes A1, A4, A6 et A13 pour y faire du covoiturage et du transport en commun. Nous allons les équiper de WiFi et de capteurs pour y tester des véhicules autonomes: navettes, trains de bus, robot-taxis, VTC autonomes… Cette consultation converge avec notre volonté de mettre les transports en commun du futur sur les autoroutes».

 

Tester de nouveaux modèles économiques

 

Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, en charge notamment de l’urbanisme et du Grand Paris, a pour sa part beaucoup insisté sur l’impact économique que va générer la révolution des mobilités. «Aujourd’hui les collectivités locales monétisent l’espace public par des redevances de stationnement. Il faut imaginer autre chose: une redevance de déplacement. On parle aussi de tarification dynamique, c’est-à-dire une tarification qui prend en compte le nombre de passagers dans un véhicule, la pollution qu’il génère, etc. Nous nous trouvons enfin face à une aberration économique: les autoroutes deviennent gratuites quand elles sont le plus cher à entretenir c’est-à-dire quand elles rentrent dans la zone dense. Il faut trouver une nouvelle façon de financer leur entretien et leur mise à niveau sur le plan numérique. Cette consultation doit permettre de tester de nouveaux modèles économiques», a-t-il expliqué.

 

Un budget de 2,7 millions d’euros

 

Une fois désignées, à la mi-septembre, les équipes travailleront jusqu’en avril 2019. Cette période productive sera jalonnée de trois séminaires de coordination qui auront pour vocation d’assurer la complémentarité des travaux des groupements, leur cohérence et leur pertinence au regard des objectifs initiaux de la consultation. Les résultats de leur travail feront l’objet d’une grande exposition qui se tiendra au cours de l’été 2019.

Le budget alloué à cette consultation s’élève à 2,7 millions d’euros, la région Ile-de-France et la Ville de Paris apportant chacune 1 million d’euros et l’Etat, 200 000 euros. «Nous sommes sur un sujet très complexe. Il faut réussir à construire un consensus et avoir un diagnostic partagé. J’espère que cette consultation nous permettra de trouver des solutions qui conviennent à tout le monde», a conclu Jean-Louis Missika.

 

Commentaires

Lancement d’une consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du périphérique et des voies rapides du Grand Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX