Aménagement

Lancement d’un deuxième projet touristique Dracula en Roumanie

La municipalité de la ville roumaine de Brasov a annoncé le lancement prochain d’un projet baptisé « Empire Dracula », visant à la construction d’un parc de loisirs qui devrait concurrencer un projet similaire du ministère du Tourisme.
L’Empire Dracula sera construit sur une surface de 500 hectares dans la région de Rasnov, non loin de la ville de Brasov, où se trouve le chateau de Bran, une demeure médiévale connue sous le nom du « chateau de Dracula ».
De son côté, le ministère du Tourisme a lancé il y a quelques mois un projet, vivement contesté par nombre d’associations d’historiens, de religieux et d’écologistes, visant à la construction à Sighisoara (centre) d’un parc de loisirs baptisé Dracula Land.
Dracula Land s’étendra sur 60 hectares et aura également comme thème le vampire Dracula, personnage créé en 1897 par l’écrivain irlandais Bram Stoker en s’inspirant de la légende du XVème sciècle du prince sanguinaire roumain Vlad Tepes (l’Empaleur).

Les préparatifs sur le terrain en vue d’ouvrir le chantier ont commencé le 15 mars, mais les travaux proprement dit ne seront lancés qu’après l’obtention de toutes les autorisations nécessaires, soit vers la mi-juin.
Le prince Charles d’Angleterre a visité la semaine dernière la cité médiévale de Sighisoara et n’a pas caché son opposition quant à la construction de Dracula Land. Ce parc de loisirs « finira par détruire la personnalité de la ville de Sighisoara », a estimé le prince cité par la fondation britannique « Mihai Eminescu Trust » qui a organisé le séjour privé du prince Charles en Roumanie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X