En direct

LafargeHolcim cesse son activité en Corée du Nord
LafargeHolcim détenait une participation minoritaire dans une cimenterie nord-coréenne, près de Pyongyang. - © © creative commons

LafargeHolcim cesse son activité en Corée du Nord

le 16/08/2017  |  EntreprisesInternational (hors U.E)

Le groupe franco-suisse a cédé en 2017 une participation minoritaire qu’il détenait dans une cimenterie nord-coréenne.

LafargeHolcim se retire de la Corée du Nord. Le cimentier franco-suisse possédait 36% du capital de Sangwon Cement Company, une entreprise nord-coréenne qui exploite une cimenterie près de Pyongyang. « Cette participation minoritaire a été revendue en 2017 » a-t-on appris auprès d’une porte-parole de LafargeHolcim. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Cette participation dans une entreprise nord-coréenne remonte à l’acquisition en 2008 du groupe égyptien Orascom Construction Industries Cement par Lafarge, avant la fusion en 2015 avec Holcim. Outre sa présence au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Orascom détenait 36% dans une co-entreprise nord-coréenne, Sangwon Cement Company.

Lafarge Holcim indique par ailleurs qu’il n’avait pas de « contrôle managérial » ou « d’influence significative » dans l’entreprise et ne comptait pas d’employé sur place.

Commentaires

LafargeHolcim cesse son activité en Corée du Nord

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur