Lafarge tire les bénéfices de son plan stratégique

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 23/02/2007  |  International

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Négoce
Valider

"État de vigueur et de vitalité, souvent mêlé de bonne humeur et d'entrain". Depuis le début de la semaine, c’est la définition du mot "alacrité" qui correspond le mieux à l’ambiance régnant dans les présentations de résultats 2006 des grands groupes industriels du bâtiment.

Après Arcelor-Mittal et Schneider Electric, c’était au tour de Lafarge d’afficher vendredi sa satisfaction face à des performances qualifiées d’emblée de "formidables".
Chiffre d’affaires en hausse de 17% et surtout résultat net bondissant de 25%, le numéro un mondial des matériaux de construction semble tirer les bénéfices de la politique impulsée au groupe par Bruno Lafont, le directeur général qui clos là, son premier exercice aux manettes opérationnelles de Lafarge.

Son plan "Excellence 2008" lancé en juin et qui a mis notamment en place une stratégie centrée en priorité sur le ciment dans les marchés en forte croissance et sur l’innovation dans le béton dans les pays matures porte ces fruits. Et les illustrations de cette politique ont été multiples avec le démarrage de la construction de 5 millions de tonnes de nouvelles capacités cimentières au Mexique, Maroc, Bengladesh, Chine et Vietnam ou encore le lancement de deux nouveaux bétons à hautes performances, Chronolia (qui allie grande ouvrabilité et prise accélérée) et Extensia (qui permet de réaliser des coulées de 400 mètres carrés sans fissures).
Par ailleurs, 2006 a été l’occasion pour Lafarge se simplifier sa structure afin de se focaliser sur les objectifs du plan Excellence 2008. Le groupe a ainsi réussi son OPA sur les actionnaires minoritaire de sa filiale américaine et surtout, s’est délesté de sa branche toiture, activité qui avait depuis des années un problème de rentabilité.

Puisqu’il ne faut pas changer une stratégie qui gagne, Lafarge devrait accentuer en 2007 les orientations esquissées en 2006, avec notamment le développement de nouvelles capacités de production de ciment et, en interne, une meilleure maîtrise des coûts. Le plan Excellence 2008 prévoit en effet une réduction de ces derniers de 340 millions d’euros et 1,5 milliard de cash flow supplémentaire sur trois ans.
Plus globalement, les responsables de Lafarge estiment les marchés devraient rester globalement favorables en 2007, avec dans le Ciment, une demande et des prix soutenus même si une légère baisse des ventes est attendue en Amérique du Nord. L’activité Granulats & Béton devrait quant à elle, connaître une nouvelle année de croissance avec notamment une forte progression dans les marchés émergents.
Enfin, l’activité de la branche Plâtre devrait être favorable en Europe de l’Ouest et de l’Est, tant en termes de volumes que de prix. Avec toujours un bémol concernant l’Amérique du Nord dû à la baisse du secteur résidentiel.

Thierry Devige-Stewart

Lafarge en 2006

Groupe :
Chiffre d’affaires : 16,9 milliards d’euros (+17%)
Résultat d’exploitation courant : 2,77 milliards d’euros (+23%)
Résultat net part du groupe : 1,37 milliards d’euros (+25%)
Résultat net par action en € : 7,86€ (+23%)
Marge brute d’autofinancement : 2,6 milliards d’euros (+27%)
Dette nette consolidée : 9,8 milliards d’euros (+36%)

Branches :
- Ciment
Chiffre d’affaires : 9,641 milliards d’euros (+16%)
Résultat d’exploitation courant : 2,103 milliards d’euros (+18,8%)
- Granulats & Béton
Chiffre d’affaires : 6,449 milliards d’euros (+19,6%)
Résultat d’exploitation courant : 564 millions d’euros (+41,7%)
- Plâtre
Chiffre d’affaires : 1,632 milliards d’euros (+10,3%)
Résultat d’exploitation courant : 198 millions d’euros (+31,1%)

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil