En direct

Lafarge renforce son partenariat avec WWF

Defawe Philippe |  le 21/06/2005  |  InternationalEnvironnementDéveloppement durableIndustrieEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

International
Entreprises
Environnement
Développement durable
Industrie
Europe
Paris
Santé
Réglementation
Technique
Valider

Pionniers d’un modèle de relations ONG/entreprises, l’industriel et l’association de protection de l’environnement ont décidé de renouveler l’expérience. Ce partenariat qualifié de "stratégique pour les deux parties" a en effet porté ses fruits. Lancé en mars 2000 pour une période de cinq ans, il vient d’être renouvelé pour une durée de trois ans.

"Notre partenariat avec le WWF nous a permis d’accélérer le développement de notre politique environnementale et d’établir les bases pour une coopération encore plus étroite à l’avenir" a déclaré Bernard Kasriel, Directeur Général de Lafarge, cité dans le communiqué.

Cinq ans après les premières expérimentations, Lafarge et WWF dressent un premier bilan :
- Mise en place de huit indicateurs de performance, définis et suivis en commun, et dont les résultats sont publiés chaque année (audits environnementaux des sites ; plans de réhabilitation des carrières ; émissions de gaz à effet de serre ; consommation d’eau, d’énergie et de matières premières ; production de déchets ; recyclage de l’énergie et rejets de poussières).
- Elaboration de standards élevés de réhabilitation des carrières et d’une méthodologie en faveur de la biodiversité ; 80% des 800 carrières ont mis en place un plan de réhabilitation, en ligne avec l’objectif pour 2004.
- Indice de mesure de la biodiversité mis au point sur le site de Mannersdorf en Autriche et actuellement testé dans la carrière de Sandrancourt, près de Paris.
- Progrès significatifs en matière de réduction des émissions de CO2, qui vont bien au-delà de l’objectif de 5,2% fixé par le Protocole de Kyoto. Au début de ce partenariat, des objectifs ambitieux ont été fixés pour la réduction des émissions sur la période 1990-2010 : diminution de 20% des émissions nettes par tonne de ciment et baissement de 10% des émissions brutes absolues dans les pays industrialisés.
- En 2004, la réduction était de 11,2% pour les émissions par tonne de ciment produit dans le monde et de 9,5% pour les émissions absolues dans les pays industrialisés (Annexe I du Protocole de Kyoto).
En 2004, la part de matières premières de substitution utilisées représentait 9,8% dans la production du ciment (objectif : 10% en 2005) et 50,5% dans la production du plâtre (objectif : 45% en 2005).
"Nous nous félicitons du succès de notre coopération" a indiqué Claude Martin, Directeur Général du WWF International. "Ceci prouve, qu’au-delà des mots, en coopérant avec le secteur privé, les organisations de protection de l’environnement peuvent jouer un rôle décisif, réel facteur de progrès."

Pour 2005-2007, le champ d’action de ce partenariat a été élargi. Il va désormais s’orienter vers la création d’un système mondial de mesure et d’amélioration de la biodiversité dans les carrières, l’objectif étant de déployer cette méthodologie à travers le monde.
Lafarge s’est ainsi engagé à trouver des solutions de nature à permettre aux pays émergents de poursuivre leur développement tout en limitant l’augmentation de leurs émissions de CO2. Au niveau local, Lafarge et le WWF entendent agir ensemble pour étendre le remplacement des combustibles fossiles par l’utilisation de biomasses dans certaines cimenteries, en particulier en Chine, en Afrique de l’Est et au Brésil.

Le WWF et Lafarge s’emploieront conjointement à promouvoir des produits et systèmes de construction durables auprès de l’ensemble de la chaîne de la construction, en développant des concepts de constructions exemplaires et présentant des progrès écologiques incontestables indique le communiqué.
Ce partenariat s’attachera aussi à appréhender les éventuels polluants persistants qui peuvent être présents dans certaines matières premières utilisées ou rejetées dans les cimenteries. L’objectif est de limiter ces éventuelles émissions grâce à l’amélioration des processus de production.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur