En direct

Evénement

Lafarge poursuit son offensive à l'international

JEAN-MICHEL GRADT |  le 04/08/2000  |  IndustrieProduits et matérielsNégoceInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Industrie
Produits et matériels
Négoce
International
Valider

Le leader des matériaux de construction rachète tous azimuts

Après la déconvenue du rachat manqué de Blue Circle, Lafarge n'a pas tardé à reprendre l'offensive à l'international. En Asie d'abord : fin juin, le groupe de Bertrand Collomb signait avec Boral un accord de joint-venture (détenue à 73 % par Lafarge et d'une capacité de 200 millions de mètres carrés de plaques de plâtre) se traduisant par la fusion des activités « plâtre » des deux partenaires en Corée du Sud, en Chine et dans les pays de l'Asean. L'opération vient d'être rééditée en Amérique du Nord. En effet, le 27 juillet, la filiale Lafarge Corp est devenue l'un des premiers producteurs de granulats de la zone après la conclusion d'un accord avec le groupe canadien Kilmer Van Nostrand Co. Il prévoit la fusion (1) des opérations de granulats, d'asphalte et de revêtement routier de Lafarge, au Canada, avec la filiale de KVN, Warren Paving & Materials Group Ltd.

Si l'accord se chiffre environ à 300 millions d'euros, il permet à Lafarge d'afficher une production annuelle de granulats de 90 millions de tonnes. WP&MG Ltd possède 80 sites d'exploitation dans cinq Etats du Canada et détient plus d'un milliard de tonnes de réserves de granulats. Le groupe produit environ 17,5 millions de tonnes de granulats par an, ainsi que 4,2 millions de tonnes de matériaux de revêtement routier. Warren Paving a réalisé, en 1999, un chiffre d'affaires de 360 millions d'euros et emploie plus de 2 500 collaborateurs au Canada.

Avec cette nouvelle opération de croissance externe, Lafarge accentue le poids de l'Amérique du Nord dans son portefeuille. Avec une part du chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros, cette zone (portée par des monnaies fortes et une croissance soutenue) représente désormais 26 % du chiffre d'affaires global du groupe.

(1) L'opération sera opérationnelle en septembre, après l'accord des autorités canadiennes.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Guide de la commande publique

Guide de la commande publique

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil