En direct

Lafarge en Syrie: plainte de l'ONG Sherpa pour financement du terrorisme
Une cimenterie Lafarge - © © Lafarge

Lafarge en Syrie: plainte de l'ONG Sherpa pour financement du terrorisme

le 16/11/2016  |  ParisInternationalEquipementSécurité et protection de la santéIndustrie

L'ONG Sherpa a déposé plainte à Paris contre le cimentier français, notamment pour financement du terrorisme, après les révélations du Monde sur de possibles arrangements avec l'organisation Etat islamique (EI) pour faire fonctionner un site en Syrie.

Le Monde avait révélé en juin "les troubles arrangements" de Lafarge avec l'organisation jihadisteEtat islamique pour qu'une de ses cimenteries située à Jalabiya, au nord-est d'Alep, puisse continuer à fonctionner en 2013 et 2014, avant que l'EI ne s'empare du site et annonce l'arrêt de toute activité.

Le 15 octobre, une plainte avec constitution de partie civile a été déposée contre Lafarge auprès du doyen des juges d'instruction, au nom de Sherpa, association spécialisée dans la "défense de victimes de crimes économiques", du Centre européen pour les droits constitutionnels et les droits de l'Homme (ECCHR) et onze anciens employés du groupe en Syrie, pour obtenir l'ouverture d'une information judiciaire. Elle vise des faits de financement du terrorisme, complicité de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, mise en danger, exploitation abusive du travail et négligence.

"Ce que nous dénonçons, c'est l'obsession d'une entreprise de maintenir une activité profitable au risque de devoir rendre des comptes et que soient mis au jour des liaisons pour le moins dangereuses avec ceux qui sont perçus comme les pires ennemis de l'humanité", a déclaré William Bourdon à l'AFP.

"Nous demandons que soient tirées les conséquences d'une politique cynique faite d'aveuglement et de surdité, conduisant à des échanges commerciaux et financiers entre Lafarge Cement Syria sous le contrôle de sa maison mère avec un groupe qui avait déjà amorcé la commission de grands crimes internationaux", a-t-il ajouté.

Le cimentier LafargeHolcim, issu de la fusion mi-2015 avec le suisse Holcim, avait assuré en juin qu'il examinerait les faits révélés par Le Monde, après avoir affirmé que sa priorité absolue avait été la sécurité de ses personnels.

En juillet, la mission parlementaire sur les moyens du groupe jihadiste affirmait dans son rapport que "rien" ne permettait d'établir que Lafarge ait pu "participé directement ou indirectement, ni même de façon passive, au financement de Daech".

Commentaires

Lafarge en Syrie: plainte de l'ONG Sherpa pour financement du terrorisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX