En direct

Label BBC rénovation et particuliers : les raisons d'un rendez-vous manqué
Naceur et Amina Elkotti ont réalisé 60 000 euros de travaux sur leur maison, située à Illkirch Graffenstaden en Alsace. - © © Energivie

Label BBC rénovation et particuliers : les raisons d'un rendez-vous manqué

Propos recueillis par Eric Leysens |  le 09/02/2012  |  Maison individuellePerformance énergétiqueEnergieImmobilierLogement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Bâtiment
Maison individuelle
Performance énergétique
Energie
Immobilier
Logement
Technique
Valider

Sur l'année 2011, l'organisme certificateur de maisons individuelles Céquami a enregistré 2500 demandes de labellisation BBC dans le neuf. En rénovation : deux.

"En 2011, les demandes de labellisation BBC dans la rénovation ont doublé par rapport à 2010, année durant laquelle une seule personne nous avait sollicité" précise en souriant Christophe Bonnavent. Pour le directeur général de Céquami, ce désintérêt des particuliers vis-à-vis du label BBC rénovation a ses raisons.

Pourquoi les particuliers ne sont pas demandeurs du label BBC rénovation ?

La raison est avant tout économique. Pour atteindre le niveau exigé par le label (moins de 80 kWh/m²/an pour les 5 postes réglementaires), il faut investir dans des actions conséquentes.  Cela nécessite de réaliser une étude thermique, et non pas un simple DPE, puis de réaliser des bouquets de travaux : isolation par l'extérieur, changement du système de chauffage, remplacement des menuiseries. Bilan  : la facture dépasse facilement les 30 000 euros. Alors que le panier moyen d'une rénovation se situe en dessous de 10 000 euros.

D'autant plus que le label BBC rénovation ne donne pas accès à des aides financières supplémentaires.

Effectivement. Dans le neuf, le particulier se rend compte que s'il veut bénéficier de majoration sur les aides fiscales il doit aller vers une labellisation BBC. Il se tourne alors vers nous, certificateurs (Cequami et Promotelec sont les deux organismes à certifier les maisons individuelles).
Mais ce cheminement ne se produit pas avec le label BBC rénovation qui n'ouvre droit à aucune bonification financière. C'est donc aux artisans, acteurs de la rénovation, de sensibiliser les particuliers sur l'existence du label. Pour cela, les  certificateurs doivent, en amont, faire un effort de communication vis-à-vis des professionnels.

Vous voyez d'autres explications à l'absence de demande de label BBC-rénovation ?

Aujourd'hui, une demande de label BBC doit obligatoirement s'inclure dans une certification plus large. Par exemple, « NF -maison individuelle » dans le cas d'une rénovation. Ce qui oblige à respecter d'autres exigences. Il faudra certainement à l'avenir les alléger.

Il y a peu de chances qu'une aide fiscale soit prochainement associée au label BBC rénovation. Comment voyez-vous l'avenir du label ?

Les choses devraient bouger, car les appels à projets régionaux, après s'être focalisés sur le neuf, se tournent dorénavant vers la rénovation. Ils encouragent, financièrement, le recours au label.

Commentaires

Label BBC rénovation et particuliers : les raisons d'un rendez-vous manqué

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur