En direct

Lababois, futur concurrent de Guimier en Ile-de-France
Denis et Olivier Labadens, les deux cofondateurs du groupe Lababois, renforcent leur offre. - © © DR

Lababois, futur concurrent de Guimier en Ile-de-France

Guillaume Fedele |  le 01/03/2017  |  NégocehygièneBois

Négoce -

Le leader francilien du bois panneaux poursuit sa diversification et vient de racheter Établissements Michelet, un spécialiste de la moulure et de la plinthe.

Poursuivant sa stratégie de croissance externe via des rachats « de négoces fatigués ou sur le déclin » selon la formule de son directeur général, Denis Labadens, le leader francilien du bois-panneaux, a mis la main, le 1er mars dernier, sur les Etablissements Michelet. Spécialisée dans les moulures et les plinthes, cette enseigne parisienne fondée il y a près de 84 ans et installée rue du Faubourg-Saint-Antoine, a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 434 000 €.

« Nous ne voulons plus être trop dépendant du segment bois-panneau dont les marges tendent à s’éroder, explique Denis Labadens. Avec cette reprise, nous poursuivons notre démarche de diversification et de recherche de produit à valeur ajoutée entamée il y a un an, en nous positionnant sur le parquet avec le rachat de la Maison du parquet puis sur le bois de charpente en septembre dernier avec l’acquisition de Suquart». Dans un premier temps, l’activité de Michelet sera « rapatriée » sur le magasin de la Maison de parquet, situé dans le XIème arrondissement de la Capitale avant d’être massifiée dans l’ensemble des 10 agences du groupe à partir de septembre prochain. « Elle sera déployé au rez-de-chaussée sur une surface de 60 m2, poursuit le chef d’entreprise. Nous ouvrirons une deuxième boutique en septembre prochain dans le XVème arrondissement ». Quant au stock, il sera relocalisé à sur le site de Tible Dumont & Fils à Ivry-sur-Seine (94).

Avec cette offre, le groupe Lababois va s’attaquer à Guimier, une enseigne de Bois & Matériaux rachetée en mars 2016 par le fonds états-unien OpenGate Capital. Acteur historique de la moulure sur Paris depuis 1906, elle a réalisée en 2016 près de 12 millions de € de chiffre d’affaires.

Pour rappel, le groupe Lababois, membre de CMEM via le GIE Club Bois, revendique la place de leader francilien du bois-panneau avec 10 agences et un chiffre d’affaires en 2016 de 43 millions de €.

Commentaires

Lababois, futur concurrent de Guimier en Ile-de-France

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur