En direct

La Wallonie change son système de primes à la rénovation des logements
Le salon de la construction belge Batibouw, qui s'est tenu du 28 février au 8 mars à Bruxelles - © © DR

La Wallonie change son système de primes à la rénovation des logements

Catherine Leveaux |  le 24/03/2015  |  LogementsTechniqueBâtiment

La région belge vient de mettre en place un nouveau système, qui se veut plus efficace et plus simple. Par ailleurs, le taux de TVA pour les travaux de rénovation reste maintenu à 6%.

Paul Furlan, le ministre wallon du Logement, a dévoilé le nouveau système de primes pour la région à l’occasion du salon de la construction Batibouw (28 février-8 mars à Bruxelles). La Confédération Construction Wallonne (CCW) a accueilli plutôt favorablement ces nouveautés. « Le nouveau paysage de primes est plus rationnel que l’ancien », a déclaré Francis Carnoy, directeur général de la fédération professionnelle. En effet, le schéma passe de 60 à 9 primes, dont 5 pour l’efficacité énergétique (isolation thermique du toit, des murs ou du sol, installation d’un système de chauffage performant et réalisation d’un audit énergétique), 4 pour la rénovation (toiture, assèchement des murs, électricité et menuiseries extérieures).

L’enveloppe globale s’établit à 40 millions d’euros, soit 25 de moins que l’ancien schéma. Cependant, ces millions manquants seront consacrés à des prêts à l’acquisition et à la rénovation de logements, sous le libellé "Ecopack" et "Renopack". À taux zéro, ces crédits permettront de financer des travaux éligibles aux primes à l’énergie et rénovation.

Taux réduit de TVA à 6%


Francis Carnoy se félicite également du maintien du taux réduit de TVA à 6% pour les travaux de rénovation, le segment étant toujours la locomotive du secteur de la construction. Il déplore cependant l’absence de mesures de soutien à la construction neuve, en stagnation.

Ces mesures viendront en aide à une filière de la construction d’outre-Quiévrain en difficulté. Selon la Confédération Construction belge, la croissance du secteur du BTP sera à nouveau au point mort en 2015 (+0,7%), avec cependant des différences notables selon les segments : la rénovation devrait progresser de +3,4%, la construction neuve de +1% en raison de l'augmentation des permis de construire, tout comme le non résidentiel. En revanche, le génie civil poursuivrait sa chute (-4,3%).

Commentaires

La Wallonie change son système de primes à la rénovation des logements

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur