En direct

La ville se déploie autour de la gare

nathalie bougeard |  le 26/04/2013  |  MorbihanFrance entièreCollectivités localesTransportsEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Morbihan
France entière
Collectivités locales
Transports
Europe
Paris
Bâtiment
ERP
Valider
Lorient -

Avec l’arrivée du TGV, 80 millions d’euros vont être investis dans les dix prochaines années.
Au programme, la création d’un pôle d’échanges multimodal et d’un nouveau quartier.

C’est une étape majeure : le contrat de pôle précisant la répartition des charges financières du pôle d’échanges multimodal (57,7 millions d’euros), lié à l’arrivée du TGV en 2017, va être signé prochainement.

« On passe à l’opérationnel », se félicite Norbert Métairie, maire de Lorient et président de la communauté d’agglomération. Ainsi, les premières consultations d’entreprises pour des démolitions et des travaux de voirie devraient-elles se dérouler cette année.
« Ce projet, qui comprend le pôle mais aussi la création d’un nouveau quartier, renverse la situation existante en offrant à l’agglomération une nouvelle porte d’entrée et en redéployant la fonction de centralité de la gare », poursuit-il. Même si cela reste à confirmer, Gares et Connexions est largement pressenti pour assurer la maîtrise d’œuvre de l’opération.

Passerelle couverte

Articulé autour du repositionnement de la nouvelle gare au sud des voies, afin de l’orienter en direction du centre-ville et du port, le pôle d’échanges multimodal (PEM) comprend trois éléments distincts : d’une part, au sud des voies, un nouveau bâtiment voyageurs et un quai dédié aux transports express régionaux (TER), un large parvis privilégiant les modes de déplacement doux et une gare interurbaine vont être créés afin d’orienter le nouvel ensemble vers le centre-ville et le port. D’autre part, au nord, la gare actuelle va être réaménagée en accès secondaire et équipée des services uniquement dédiés au transport ferroviaire. Enfin, au-dessus des voies, une passerelle couverte de sept mètres de large va être réalisée pour relier les deux rives du « quartier de la gare » et révéler la proximité de l’hypercentre de Lorient.

Mission d’urbanisme

Coordonné par Lorient Agglomération, le PEM a pour objectif d’intensifier les connexions entre tous les modes de transport. D’ailleurs, les travaux de la deuxième phase de Triskell (14 km), le bus à haut niveau de service, démarrent cette année pour une mise en service en 2016.
L’arrivée du train à grande vitesse constitue l’occasion pour cette agglomération de 200 000 habitants de restructurer l’ensemble du quartier de la gare. Dans la continuité immédiate du PEM, une ZAC d’une quinzaine d’hectares a été créée et une mission d’urbanisme confiée à Anma (1). L’objectif est de créer 28 000 m² de surface d’activités, 32 000 m² de bureaux, 42 000 m² de logements (500 appartements dont 25 % de sociaux) soit, au final, l’apport de 2 500 emplois et de 1 200 habitants.
L’opération, qui s’étalera sur une dizaine d’années et qui nécessitera investissement de l’ordre de 19 millions d’euros, va être divisée en plusieurs lots et s’étendra sur des délaissés ferroviaires.
Le premier lot, qui fera l’objet d’une consultation de promoteurs d’ici à quelques mois, est situé en face de la future gare sud. « C’est un emplacement stratégique puisqu’il vient achever les abords immédiats de la nouvelle gare », conclut Norbert Métairie.

Lorient à 2 h 40 de Paris

Selon la SNCF, le flux de voyageurs empruntant la gare de Lorient devrait s’accroître d’environ 130 % par rapport à 2006, pour atteindre 2,5 millions de passagers en 2020. Cette augmentation est liée à l’arrivée de la ligne à grande vitesse en 2017 (Lorient à 2 h 40 de Paris) mais aussi à la forte progression des TER.

(1) Agence Nicolas Michelin et Associés.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur