En direct

«La ville est morte, vive les villes», Michel Pétuaud-Létang, architecte
Michel Pétuaud-Létang, architecte. - © Dominique Le Lann
Interview

«La ville est morte, vive les villes», Michel Pétuaud-Létang, architecte

Propos recueillis par Bertrand Escolin (Bureau de Bordeaux du Moniteur) |  le 09/06/2021  |  GirondeBordeauxLivre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Urbanisme
Gironde
Bordeaux
Livre
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

De plus de cinq décennies d’expérience professionnelle, l’architecte bordelais venu du Gers, Michel Pétuaud-Létang a tiré un certain nombre d’enseignements, qu’il vient de synthétiser dans un ouvrage « La ville est morte, vive les villes ». Son objectif : vivre heureux dans nos villes en 2050. Entretien exclusif.

Vous dites de la ville qu’elle est morte dès qu’elle atteint le stade de la métropole, en tant qu’outil [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

«La ville est morte, vive les villes», Michel Pétuaud-Létang, architecte

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil