En direct

La Ville dévoile son plan pour préserver l’eau

THIERRY THOMAS |  le 26/08/2011  |  Collectivités localesCharenteCharente-Maritime

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Charente
Charente-Maritime
Valider
Saintes -

La résurgence de Lucérat, à Saintes (Charente-Maritime), alimente la ville et les adhérents du syndicat intercommunal d’alimentation d’eau potable (Siaep). Elle participe, en période estivale, à l’approvisionnement du réseau littoral du syndicat des eaux de Charente-Maritime. « Le système de protection de la source est composé de palplanches, explique Frédéric Mahaud, adjoint au maire, délégué à la politique de l’eau. Or, l’oxydation avancée des palplanches, déformées par le temps, menace la solidité de l’ouvrage. » Pour y rémédier, la Ville prévoit la construction d’un nouvel ouvrage qui va envelopper la vasque. L’appel d’offres sera lancé cet été, pour un début de chantier en septembre et une livraison en janvier 2012.

Un site très sensible

Avec ses 24 000 m 3 exploités par jour, la résurgence de Lucérat reste l’unique source d’approvisionnement du Saintais. C’est pourquoi la collectivité met en place autour du site un périmètre de protection. Des études sont engagées à la fois pour tenir compte des nouvelles réglementations et pour réactualiser l’étude hydrogéologique. Les premiers résultats pointent « la nécessité de mettre en conformité environnementale la ZI des Charriers », en particulier la zone 7, « bassin-versant le plus sensible ». Les travaux vont porter sur la collecte des eaux de pluie et de ruissellement, qui seront traitées avant leur rejet dans la Charente. Le coût de l’opération est estimé à 6,7 millions d’euros. Les travaux commenceront en 2013.
Par ailleurs, la Ville a confié au cabinet Eau-méga une réflexion sur son futur schéma des eaux pluviales, dont les résultats sont attendus à la mi-2013. « Ceux-ci seront croisés avec la modification du PLU pour apporter une cohérence à notre réflexion », précise le maire-adjoint.
Enfin, la Ville va investir près de 1,5 million d’euros dans la construction d’une station d’assainissement, d’une capacité de 800 équivalents-habitant, au sud-ouest de Saintes et de la commune de Pessines. La maîtrise d’œuvre a été dévolue à Hydraulique Environnement. Les travaux sont programmés au dernier trimestre 2011, pour une mise en service, raccordements compris, en 2013.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur