En direct

La Ville de Paris lance le réaménagement des abords de Notre-Dame
Le projet de réaménagement des abords de Notre-Dame que prépare la Ville de Paris représente un périmètre de 4 hectares. - © GoogleMaps/LeMoniteur.fr

La Ville de Paris lance le réaménagement des abords de Notre-Dame

 Marie-Douce Albert |  le 08/04/2021  |  ParisNotre-DameDialogue compétitif

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Urbanisme
Paris
Notre-Dame
Dialogue compétitif
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le 15 avril, soit deux ans jour pour jour après l’incendie de Notre-Dame, le Conseil de Paris examinera le projet de réaménagement des abords de la cathédrale. Suite au vote, la Ville lancera une consultation internationale de maîtrise d’œuvre sous la forme d’un dialogue compétitif. Le jury, présidé par la maire, Anne Hidalgo, désignera le lauréat à l’été 2022.

Améliorer les conditions d’accueil des touristes tout en favorisant la réappropriation des lieux par les Parisiens. Telle est l’ambition du projet de réaménagement des abords de la cathédrale Notre-Dame inscrit à l’ordre du jour du prochain Conseil de Paris, les 13, 14 et 15 avril. Deux ans après l’incendie du monument, la Ville de Paris prend sa place dans la renaissance du site, profitant des circonstances pour « repenser complètement l’accueil de l’édifice, ses accès depuis le parvis, la gestion des flux, la continuité avec la Seine, la végétalisation du site, les parcours à travers l’île de la Cité et les perspectives ».

Un périmètre de projet de 4 hectares

Le périmètre du projet (4 ha) se limite aux abords proches du monument : le parvis et ses espaces souterrains, comprenant la crypte archéologique et un parking sur deux niveaux ; les squares Jean XXIII et de l’Ile-de-France jusqu’à la pointe de l’île de la Cité ; les quais de Seine haut et bas et les rues du Cloître-Notre-Dame et de la Cité, ainsi que le quai de l’Archevêché.

La programmation a été établie en concertation avec de nombreux acteurs, au premier rang desquels l’Etablissement public de conservation et de restauration de la cathédrale Notre-Dame (EPRND), l’Elysée, le ministère de la Culture… Il s’agit tout à la fois de « valoriser l’identité du site par un aménagement architectural sobre, mettant l’accent sur la recherche de synergies audacieuses et délicates entre le sous-sol et le parvis, de gérer la dualité entre la monumentalité du lieu et sa dimension de place parisienne du quotidien ou encore de rééquilibrer l’espace public au profit des piétons et des modes doux en créant des cheminements agréables, lisibles et accessibles », précise la délibération.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

La Ville de Paris lance le réaménagement des abords de Notre-Dame

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil