En direct

La ville de Boston interdit timidement la reconnaissance faciale aux forces de l'ordre
- © JAY PHAGAN- FLICKR

La ville de Boston interdit timidement la reconnaissance faciale aux forces de l'ordre

Alice Vitard |  le 11/12/2020  |  Etats-UnisCybersécurité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Etats-Unis
Cybersécurité
Ville du futur
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Boston abolit l'usage de la reconnaissance faciale pour les forces de l'ordre et les services municipaux. Le texte doit désormais être signé par le maire pour être définitif. Mais cette interdiction reste limitée. Pour les infractions les plus graves, elle sera autorisée. De plus, les entreprises privées et les agences fédérales comme le FBI pourront toujours utiliser cette technologie.

 

Lors d'un vote à l'unanimité, les membres du Conseil municipal de Boston aux Etats-Unis ont interdit la reconnaissance faciale [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil