En direct

« La ville au féminin nous ouvrira de nouveaux marchés »

Propos recueillis par Malika Souyah |  le 19/11/2018  |  ParisFrance entière

STÉPHANIE DREUX, présidente du Groupement des industriels du mobilier urbain -

Augmentation du nombre d'adhérents, développement en France et à l'international, mais aussi nouvelle approche féminine de la ville : les chantiers ne manquent pas pour la nouvelle présidente du Groupement des industriels du mobilier urbain. .. Près de trente ans d'expérience ont préparé son mandat.

Quels premiers bilans et espoirs suscitent l'adossement de l'ex-syndicat Promu à L'Ameublement français ?

Avec l'Unifa [Union nationale des industries de l'ameublement français], nous avons davantage de moyens et de services. Nous avons pu mettre en place de belles actions de communication et valoriser notre métier auprès du grand public. Des études techniques ont été menées dans un esprit d'amélioration continue, avec l'appui du Cetim [Centre technique des industries mécaniques]. Nous avons participé activement à la révision de certaines normes... Aujourd'hui, je souhaite que L'Ameublement français nous aide à organiser des actions collectives à l'international.

Quelle est votre feuille de route en tant que présidente du Groupement des industriels du mobilier urbain ?

Depuis maintenant neuf ans, notre syndicat (Promu/Unifa) s'attelle à protéger les intérêts de notre profession, communique sur notre savoir-faire et notre métier et permet aux industriels de se réunir et d'échanger sur les problématiques liées à notre marché. Notre syndicat compte une vingtaine d'adhérents. Il faut rendre notre profession plus forte en fédérant davantage de professionnels du mobilier urbain pour donner à l'Unifa les moyens de mener les actions nécessaires à notre développement.

Aussi, une action en communication s'impose-t-elle auprès des industriels qui n'ont pas encore rejoint notre groupement.


Le “made in France” doit devenir un véritable label international de qualité pour le mobilier urbain.

Quels sont vos objectifs pour le marché français ?

Nous devons continuer nos actions collectives comme nos travaux sur les indices de révision des prix ou la charte du mobilier urbain pour de meilleures relations commerciales, éthiques et durables avec les acheteurs et les prescripteurs.

Et à l'international ?

Le “made in France” ne doit pas se limiter à l'Hexagone ; il doit devenir un véritable label international de qualité pour le mobilier urbain. Il faut donc continuer le travail de normalisation que nous avons entrepris. Pour bien aborder les marchés qui s'offrent à nous, nous devrons aussi étudier les besoins, les usages et la concurrence des pays que nous aurons ciblés, et je compte partager mon expérience avec notre groupement. Pour optimiser notre pénétration sur ces marchés, le financement collectif ou individuel, les risques et le fonctionnement des appels d'offres internationaux devront être étudiés.

Quelle est la spécificité française en matière de mobilier urbain ?

En France, le mobilier urbain est un marqueur fort de l'urbanité. Associé à l'aménagement des lieux ouverts et publics, il a une vocation fonctionnelle autant qu'humaine. Il permet de souligner les traits de l'espace public et d'améliorer le cadre de vie. La France dispose d'un solide savoir-faire en matière de mobilier urbain. Avec des exigences élevées en termes de qualité, les industriels français offrent de très larges gammes de produits, au design innovant et fonctionnel.

Cette “french touch” est-elle porteuse à l'international ?

Elle incarne la qualité, mais aussi et surtout l'originalité, et le design est un atout pour se [...]

Cet article est réservé aux abonnés Paysages Actualités, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur