En direct

La tour Montparnasse s'offre une seconde chance

Marie-Douce Albert |  le 29/09/2017  |  LogementCollectivités localesTechniqueBâtimentParis

Paris -

1 699

Logements neufs vendus en Seine-Saint-Denis au 2e trimestre (+ 58,6 % sur un an), soit 22 % du total francilien.

11 377 €/m 2

Prix moyen des appartements neufs à Paris au 2e trimestre 2017, en hausse de 1,6 % sur un an.

680

Nombre de tiers-lieux ( fab labs, espaces de coworking, bureaux mutualisés… ) en Ile-de-France en 2016.Source : IAU.

En juin 1973, la tour Montparnasse qu'on inaugure est l'œuvre de l'AOM, l'Agence pour l'opération Maine-Montparnasse, qui regroupe les architectes Eugène Beaudouin, Urbain Cassan, Louis-Gabriel de Hoÿm de Marien et Jean Saubot. A l'horizon 2024, l'immeuble entamera une nouvelle vie et elle le devra, cette fois, à Nouvelle AOM. Le 19 septembre, l'agence nommée en hommage aux premiers bâtisseurs et constituée de cinq architectes parisiens (lire encadré) a été désignée lauréate du concours international lancé en juin 2016 pour permettre la métamorphose du bâtiment parisien.

Depuis longtemps, la grande copropriété de l'Ensemble immobilier tour Maine-Montparnasse (EITMM) avait conscience des défauts de son patrimoine : des installations techniques à revoir, des plateaux de bureaux à réaménager, ainsi qu'un hall très sous-dimensionné pour une tour de 210 m et 59 étages. L'édifice en simple vitrage présente un niveau de performance énergétique piteux et, s'il est déjà désamianté à 90 %, ce processus doit être achevé. Enfin, Montparnasse, isolée dans le ciel de Paris et peu avenante avec sa façade brune, est une mal-aimée. Un grand chantier, concernant une quarantaine de copropriétaires et mené dans l'édifice vidé de ses occupants, devra corriger tout cela. Moyennant 300 millions d'euros, la tour devra être rénovée à temps pour les Jeux olympiques parisiens de 2024.

Unanimité. Le bâtiment est célèbre et le concours, sans surprise, a reçu pas moins de 700 marques d'intérêt. Des sept équipes qui ont été admises à concourir, deux ont été retenues pour la phase finale en juin dernier : les Français de Nouvelle AOM, donc, et l'Américaine Jeanne Gang. Le 19 septembre au matin, le conseil syndical a validé, à l'unanimité, le choix de l'équipe tricolore. Autour de leur maquette exposée au Pavillon de l'Arsenal, comme les six autres projets (1), les architectes lauréats ont alors pu dévoiler leurs intentions.

« La métamorphose sera complète, a annoncé Mathurin Hardel, un des membres de Nouvelle AOM. D'opaque, énergivore, amiantée, monofonctionnelle, la tour deviendra claire, bas carbone, économe et capable d'offrir de nouveaux usages. »

L'équipe veillera néanmoins à conserver une des caractéristiques fortes du bâtiment, sa silhouette. « Sa signature est dans ses deux galbes et ses deux dièdres », a-t-il poursuivi. Un autre objectif majeur était de rendre l'immeuble plus accueillant pour tous les Parisiens, et ce en développant de la mixité programmatique. Nouvelle AOM a donc repensé le pied de tour pour l'ouvrir davantage au public, proposant notamment commerces, crèche et espace d'exposition. Pour rendre cette assise « plus domestique », son socle sera épaissi tandis que des patios creusés dans le parvis permettront d'installer de nouvelles fonctions dans des espaces de stockage ou de stationnement inutilisés. Le projet table également sur la création d'un hôtel entre les 42e et 45e étages. Ce volume amplifié des 13 premiers étages permettra par ailleurs de créer des balcons et des jardins d'hiver. En effet, Nouvelle AOM fait la part belle à la végétation. « Si nous avons été raisonnables dans l'introduction de la nature, nous en avons installé à tous les étages », a signalé Mathurin Hardel. Certaines manifestations du végétal seront néanmoins spectaculaires, comme l'apparition d'un jardin suspendu sur la terrasse du 14e étage.

Un objectif majeur était de rendre l’immeuble plus accueillant pour tous les Parisiens.

Une serre au sommet. Enfin, la tour Montparnasse sera rehaussée de 18 m sans qu'il soit nécessaire de modifier le PLU. Ce nouveau sommet abritera une « serre agricole ». Si ce geste témoigne évidemment de l'ambition de créer un nouveau signal, cette surélévation sera aussi technique et regroupera des panneaux photovoltaïques, un réservoir de récupération des eaux de pluie et les installations de traitement d'air.

« La tour sera encore climatisée, mais beaucoup moins. Les trois quarts du temps, la ventilation naturelle suffira », a assuré Raphaël Ménard, président du bureau d'études Elioth (groupe Egis), qui accompagne Nouvelle AOM sur le plan environnemental. Ainsi, la tour deviendra « respirante » grâce à sa future enveloppe, une double peau d'épaisseur variable. Car Nouvelle AOM a répondu à la question cruciale des façades : Montparnasse deviendra limpide.

PHOTO - 9187_580249_k2_k1_1408715.jpg
PHOTO - 9187_580249_k2_k1_1408715.jpg
Nouvelle AOM, un quintette gagnant

Parce qu'ils sont amis de longue date et souhaitaient mettre leurs forces en commun et, surtout, parce qu'ils pensaient que le renouveau de la tour Montparnasse méritait une réflexion collective plutôt qu'un projet de « signature unique », Franklin Azzi, Frédéric Chartier, Pascale Dalix, Mathurin Hardel et Cyrille Le Bihan ont choisi de répondre ensemble au concours lancé en 2016 pour penser l'avenir de cet immeuble si peu adapté à son temps.

Eux qui sont nés entre 1971 et 1974 ont toujours connu la tour.

Et ils l'aiment bien. Les cinq architectes ont donc enrôlé quelques éléments de leurs agences respectives (Franklin Azzi Architecture ; Chartier-Dalix ; Hardel-Le Bihan), recruté un chef de projet et se sont installés au 44e étage de la tour, pour appréhender le sujet de l'intérieur. Leur projet s'est appuyé sur leurs valeurs communes, telles que la nécessaire cohérence avec le contexte et la priorité de la fonction sur la forme. Ils avaient misé non pas sur un projet de compromis « mais de justesse ». Le pari fut gagnant.

Commentaires

La tour Montparnasse s'offre une seconde chance

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX