En direct

La tour chinoise s’est redressée

le 29/06/2012  |  Collectivités localesVosges

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Vosges
Valider
Epinal -

Prix national de l’édition 2012 des Rubans du patrimoine, la tour chinoise d’Epinal reliait jadis la trésorerie générale à la demeure du receveur par un escalier de 84 marches. Deux siècles d’abandon et d’intempéries ont peu à peu ruiné l’ouvrage en forme de pagode, n’épargnant que la maçonnerie. Sollicité par la Ville, l’architecte en chef des monuments historique, Pierre Bortolussi, a piloté le réemploi des vestiges éboulés. Les grands noms régionaux de la restauration, Piantanida pour les pierres de taille, Maddalon pour la charpente, et Coanus pour la couverture, ont conjugué leurs talents pour reconstituer la tour carminée. Coût des travaux : 635 300 euros TTC.

PHOTO - 653553.BR.jpg
PHOTO - 653553.BR.jpg - © Ville d’Epinal

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Guide pratique du contentieux de l'urbanisme

Date de parution : 01/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur