En direct

La tension sur l'immobilier neuf se confirme

bertrand escolin |  le 13/07/2018  |  ImmobilierCollectivités localesLandesFrance entièreEurope

Aquitaine -

Le littoral aquitain confirme son attractivité : en 2017, plusieurs secteurs ont frisé les records de mise en vente de logements neufs. Au point que le président de l'Observatoire immobilier du Sud-Ouest (Oiso) Laurent Mathiolon, fondateur d'Aqprim, a dressé récemment à Biarritz un bilan de la promotion et de la vente de terrains à bâtir proche de la saturation. « En 2017, le Sud aquitain a connu, pour la deuxième année consécutive, un niveau record d'activité », explique-t-il. Le marché est désormais en tension sur le littoral basque et landais.

En détail, « le renouvellement de l'offre demeure stable, mais celle-ci devient insuffisante pour répondre à la demande. Avec moins de cinq mois de stock théorique, on entre dans un marché de pénurie », remarque Xavier Longin, directeur général d'Adéquation, la société d'analyse qui fournit les données statistiques à l'Oiso. Kim Mas, directeur d'agence Côte basque chez ID&AL Groupe, renchérit et donne un élément d'explication : « Il faut relancer l'activité. Le véritable frein tient à la multiplication des recours contre les permis de construire. A cause d'eux, nous avons tous des programmes en attente… »

Forte demande en social au Pays basque. Autre élément, selon Paul Baudry, vice-président de l'agglomération Pays basque chargé de l'habitat : « La demande en logement social est très forte. Entre 75 et 80 % des ménages y sont éligibles. » L'élu, également maire de Bassussarry (environ 2 800 habitants), estime même « qu'il faudrait revoir la loi SRU, dont les objectifs sont inatteignables, et trouver des outils pour ralentir la pression sur le prix du foncier qui rend petit à petit les opérations irréalisables ». Conséquence, « le sud des Landes est d'autant plus attractif que l'agglomération basque connaît la pénurie. Le secteur devient presque inaccessible aux jeunes ménages », précise Laurent Mathiolon.

Si la moitié des ventes est encore réalisée pour des investisseurs loueurs, l'évolution des prix est orientée à la hausse. « Hors stationnement, le prix moyen au mètre carré s'élevait à 3 780 euros à la vente en 2017. Les prix devraient continuer à augmenter », détaille Xavier Longin. Nouvelle tendance : le marché des lots à bâtir s'est décalé vers Dax (Landes), plus accessible et aux parcelles plus grandes.

PHOTO - 13988_850156_k2_k1_1997902.jpg
PHOTO - 13988_850156_k2_k1_1997902.jpg

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur