En direct

La tangentielle ouest passe le relais au tram 13 Express
D’une longueur de 18,8 km, ce premier maillon réutilise la grande ceinture ferroviaire sur 14,5 km. - © IDFM

La tangentielle ouest passe le relais au tram 13 Express

NATHALIE MOUTARDE |  le 02/11/2018  |  YvelinesInfrastructuresTramwayGrand Paris Express

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Grand Paris
Yvelines
Infrastructures
Tramway
Grand Paris Express
Valider

Yvelines -

Le coup d'envoi des travaux de la première phase du tram 13 Express a été donné début octobre, en présence des nombreux maîtres d'ouvrage et financeurs concernés (lire ci-dessous) . Fin 2021, sous réserve du respect du calendrier, ce tram-train reliera en trente minutes Saint-Germain-en-Laye (RER A), au nord, à la gare de Saint-Cyr-l'Ecole (RER C), au sud. Quelque 21 000 voyageurs devraient l'emprunter quotidiennement.

D'une longueur de 18,8 km (sans compter la voie de liaison de 1 km pour rejoindre le site de maintenance et de remisage), ce premier maillon réutilise la grande ceinture ferroviaire sur 14,5 km, dont un tronçon de 9 km entre Saint-Germain Grande Ceinture (GC) et Noisy-le-Roi mis en service en 2004 sous le nom de Tangentielle ouest. Deux nouvelles sections prolongeront l'infrastructure historique : l'une, au nord, entre Saint-Germain GC et Saint-Germain RER (3,6 km) ; l'autre, au sud, appelée la « virgule de Saint-Cyr » (700 m), assurera la connexion avec Saint-Cyr RER C.

Dissimuler le site de maintenance. Onze stations jalonneront le tracé, dont six nouvelles et cinq issues de la transformation des gares existantes. Les bâtiments voyageurs, qui datent de la fin du XIXe siècle, seront cédés ou recevront de nouvelles activités. Les quais, dotés d'un abri, seront adaptés (réduction de la longueur à celle d'une rame du tram 13 Express, mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite…). Entre Noisy-le-Roi et Saint-Cyr, sur la partie de la grande ceinture non exploitée, les travaux porteront sur l'adaptation des ouvrages d'art existants aux voies du tram-train. Le site de maintenance (9 100 m2), conçu par Arep, prendra place sur l'emprise de l'ancienne gare Versailles-Matelots, près du château de Versailles. Son insertion paysagère a fait l'objet d'une attention particulière afin de le dissimuler le plus possible : rehaussement et densification du talus au nord du terrain, reboisement du site, façades en bois clair. Par ailleurs, chaque mètre carré de forêt utilisé pour le projet sera compensé quatre fois par des travaux de reboisement dans la forêt de Saint-Germain.

Dans quelques années, le tram 13 Express mettra le cap au nord pour rejoindre Achères. Le coût de cette seconde phase, d'un peu plus de 10 km, s'élève à 250 M€.

4 maîtres d'ouvrage, 3 financeurs, 1 projet

La première phase du tram 13 Express fait intervenir quatre maîtres d'ouvrage : Ile-de-France Mobilités (IDFM), par ailleurs maître d'ouvrage coordonnateur, SNCF Réseau, SNCF Mobilités et RATP. IDFM a fait appel à un maître d'ouvrage délégué : Edeis/ Algoé/Caradeux Consultants et à une équipe de maîtrise d'œuvre composée d'Artelia Ville & Transport/Signes/Lavigne & Chéron Architectes. Le montant du projet s'établit à 306,7 M€ HT, financés par la région Ile-de-France (53,2 %), le département des Yvelines (30 %) et l'Etat (16,8 %).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dicobat

Dicobat

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur