Le moniteur

La solution fluviale, nouvel argument environnemental

le 24/09/2018  |  Bas-RhinHauts-de-SeineMarneVal-de-MarneYvelines

Transports urbains -

Les négoces enrichissent leur schéma logistique avec les voies fluviales. Celles-ci présentent comme avantages la souplesse et l'adaptation aux besoins. Tour d'horizon en trois exemples.

1 CONSTRUIRE UN RÉSEAU DE PLATES-FORMES

Après Charenton-Ile Martinet (Val-de-Marne), Point. P va disposer d'une deuxième plate-forme fluviale à Conflans Saint-Honorine (Yvelines) d'ici à fin 2018. « Avec des quais de 100 m de long, ces plates-formes réceptionnent les matériaux acheminés via la Seine et la Marne. Toujours en transport fluvial, elles approvisionnent ensuite nos 5 agences (ports de Javel, Point du Jour, National, Bercy et Asnières), ainsi que les points de vente Point. P TP à Gennevilliers et La Plateforme du Bâtiment à Nanterre. Elles assurent aussi un rôle d'agence de livraison pour les chantiers de proximité », explique Frédéric Thévard, directeur de la logistique et du marketing de Point. P Ile-de-France.

Par ailleurs, « depuis le 1er juillet 2018, nous affrétons en direct l'un de nos deux bateaux, la Freedom, auprès de son batelier dans le cadre d'un contrat à long terme. L'Andromeda, le second bateau, reste opéré par Lafarge pour notre compte. »

Fret palettisé. De 80 à 85 m de long pour 9 à 9,5 m de large, les deux bateaux disposent d'une charge utile de 1 100 à 1 300 t. Pouvant embarquer jusqu'à 800 palettes par voyage, ils sont équipés d'une grue embarquée mobile placée sur rails et dotée d'un bras de préhension de 12 m. « Avec une capacité de 100 palettes par heure, cela assure une totale autonomie aux unités fluviales et évite les moyens de manutention sur les quais ouverts au public. »

Dans ses tournées hebdomadaires, la Freedom enlève des parpaings à Montereau-Fault-Yonne, dessert Charenton, les 5 agences, et bientôt Conflans-Saint-Honorine. L'Andromeda, elle, charge des agrégats, du sable, du ciment, des produits de mise en œuvre et des carreaux de plâtre à Bernières-sur-Seine puis à Gargenville et à Bonneuil-sur-Marne. « Ces produits sont palettisés. En comptant Conflans, 100 000 t par an seront transportés par [...]

Cet article est réservé aux abonnés Négoce, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Hors-série Le Moniteur - Annuel Immobilier 2019

Hors-série Le Moniteur - Annuel Immobilier 2019

Presse - Vente au n°

Prix : 35.00 €

Voir

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur