En direct

La société Giraud réduit les risques d’accidents des intérimaires

le 24/05/2013  |  ImmobilierPolitique socialeRéglementationDroit du travailHaute-Garonne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Politique sociale
Réglementation
Droit du travail
Haute-Garonne
Valider
Sécurité -

«Les intérimaires ont deux fois plus de risques d’avoir un accident du travail que l’ensemble des salariés, et ces accidents sont deux fois plus graves », constate l’Institut national de recherche et de sécurité. Pour diminuer ces risques, Giraud, entreprise de bâtiment basée en Haute-Garonne (150 salariés), a mis en place un dispositif qui permet aux intérimaires de se familiariser par avance avec leur lieu de travail. « C’est au cours des premières 48 heures que le nombre d’accidents est le plus élevé. Il faut donc faire de la prévention avant la prise de poste », explique Cyril Capdeville, directeur des travaux. Principal outil du dispositif : un livret d’accueil spécifique à chaque chantier, présenté et remis à l’intérimaire lors de son recrutement. Deux fiches, insérées à la fin du livret d’accueil, doivent être remplies et signées pour attester de la remise du document au nouveau salarié. Le chef de chantier se sert du livret comme d’un guide lors de la première visite du lieu de travail. Le document fournit toutes les informations dont a besoin le nouveau venu : un plan d’accès, le trombinoscope des encadrants, les règles de vie, les plans du chantier, mais aussi toutes les mesures de prévention des risques, notamment les différentes consignes de sécurité. Celles-ci sont présentées sous la forme d’images accompagnées de légendes en français et en arabe, pour s’adapter à un public souvent peu à l’aise avec l’écrit et la langue française.

Des équipements de qualité

Le bilan est positif. « Nous n’avons pratiquement plus d’accidents dans les premières 48 heures. Sur nos chantiers, le travailleur intérimaire n’est pas plus exposé que notre salarié permanent », affirme Gilbert Comos, directeur général délégué de Giraud. Le succès de cette action, initiée dans le cadre d’une démarche accompagnée par l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du BTP), s’explique également par un ensemble de mesures de prévention, telles qu’un partenariat stable avec quelques agences d’intérim, qui respectent les exigences de l’entreprise, ou encore la qualité des équipements fournis (casques avec lunettes intégrées).

PHOTO - 723541.BR.jpg
PHOTO - 723541.BR.jpg - © Edouard HANNOTEAUX/Le Moniteur

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

DICOBAT 10 E EDITION

DICOBAT 10 E EDITION

Date de parution : 03/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur