En direct

SNCF Immobilier pose (enfin) ses premières pierres
Chapelle International a été intégralement commercialisé. - © Sogeprom, Brénac & Gonzalez et MOA

SNCF Immobilier pose (enfin) ses premières pierres

Ludovic Clerima |  le 29/11/2018  |  LogementBailleurs sociauxSNCF Immobilier

Alors que les travaux démarrent sur les chantiers, l'entreprise poursuit sa stratégie de cession de terrains ferroviaires au profit de l’État.

« Cette fois ci, ça bouge », lance, enthousiaste, Benoît Quignon, directeur général de SNCF Immobilier. L'année 2018 marque, pour l'entreprise du groupe ferroviaire, le temps des premières pierres : « Le projet Chapelle International est déjà commercialisé à 100 %. Près de 85 % du programme est en cours de construction et la base logistique de Sogaris, d'une superficie de 45 000 m², a été livrée », assure le directeur général.

Au total, c'est 33 sites qui ont été identifiés en France pour y réaliser logements, bureaux et autres infrastructures logistiques. « De nouveaux protocoles fonciers ont également été conclus avec des villes comme Bordeaux, Cannes, Rennes, Annemasse et Reims Tri Postal. Nous avons également 13 opérations en cours de montage avec des collectivités territoriales pour un total de 65 hectares », ajoute Benoît Quignon.

Plan Action cœur de ville

Outre les grandes agglomérations, l'entreprise s'investit aussi dans les villes de taille moyenne, notamment à travers le plan "Action cœur de ville" du gouvernement. Sur les 222 villes concernées, SNCF Immobilier sera présente dans une soixantaine d'entre elles. « Ce sont des territoires sur lesquels nous disposons d'un foncier ferroviaire ou d'un bâtiment industriel pouvant faire l'objet d'une opération ».

Car au fil des années, l'entreprise est devenue un fournisseur régulier de foncier constructible, surtout pour l’État. « Entre 2015 et 2017, nous avons libéré près de 85 hectares de foncier pour y faire 10 000 logements dont 40 % en HLM », précise Benoît Quignon. En 2018, c'est quelque 33 terrains qui seront cédés, soit 25 hectares au total. A terme, ils permettront de réaliser près de 3 000 logements dont un tiers pour le parc social.

Souffrance sur le secteur social

Reste que la stratégie est payante pour le groupe SNCF qui, grâce à la cession d'actifs immobiliers, engrange près de 120 millions d'euros pour le premier semestre 2018. Mais le travail avec les services de l’État n'est pas toujours aisé. Notamment en ce qui concerne le secteur social, explique Cécile Queille, directrice générale d'ICF Habitat, opérateur spécialisé dans le logement social et filiale de SNCF Immobilier : « Nous avons été impacté de plein fouet en 2018 par la baisse des loyers pour les bailleurs sociaux, celle des aides au logement, de la hausse rétroactive du taux de TVA à 5,5 % passés à 10 % pour toutes les livraisons d'immeubles en 2018, ainsi que la hausse des cotisations des bailleurs sociaux au FNAP(Fonds national des aides à la pierre) ».

Au total, c'est près de 33 millions d'euros de pertes qu'essuie sur la seule année 2018 ICF Habitat. « On sent clairement un désengagement de l’État sur le logement social. La situation pourrait s'aggraver si l'idée d'un doublement de la baisse des APL en 2020 est maintenu », ajoute-elle.

Malgré ces mauvaises nouvelles, ICF Habitat prévoit de poursuivre ses investissements dans le logement. « Nous prévoyons d'investir 3 milliards d'euros sur 10 ans afin de réaliser 18 000 nouveaux logements et 17 000 réhabilitations, axées sur la rénovation énergétique, ainsi que 3 000 logements intermédiaires », annonce Cécile Queille. La filiale espère ainsi atteindre les 100 000 logements sociaux à l'horizon 2028, en se recentrant sur les zones tendues.

Commentaires

SNCF Immobilier pose (enfin) ses premières pierres

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur