En direct

La SNCF et le STIF vont débloquer 627,5 millions de plus pour le Transilien
- ©

La SNCF et le STIF vont débloquer 627,5 millions de plus pour le Transilien

Pouthier Adrien |  le 27/06/2008  |  Seine-et-MarneVal-d'OiseYvelinesParisSeine-Saint-Denis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Val-d'Oise
Yvelines
Paris
Seine-Saint-Denis
Val-de-Marne
Essonne
Hauts-de-Seine
Transports
Mobilité
Collectivités locales
France entière
Aménagement
Architecture
Transports mécaniques
Valider

Une enveloppe supplémentaire de 627,5 millions d'euros va être débloquée par la SNCF et le STIF (syndicat des transports d'Ile-de-France) pour améliorer la qualité du service proposé aux voyageurs en Ile-de-France.

Ce plan, associant également RFF (Réseau ferré de France), sera présenté au conseil d'administration du STIF le 9 juillet. Il complètera les engagements figurant déjà dans le contrat STIF-SNCF pour les années 2008-2011. Selon le protocole qui va être conclu, les trains à deux étages les plus anciens des lignes C et D du RER vont être rénovés pour un montant de 75 millions d'euros et la rénovation d'autres rames à deux niveaux va être achevée pour un montant de 120 millions. Cette rénovation va s'accompagner de l'installation d'un système de vidéoprotection embarqué et d'un système d'information voyageurs annonçant les gares de façon visuelle et sonore.

Fiabiliser les infrastructures
Ces systèmes seront ajoutés à des rames déjà rénovées une première fois, dans la cadre du programme "NAT".
La livraison du Francilien pourrait également être accélérée, pour porter à 40 le rythme de livraison annuel, au lieu de 30 actuellement. Le STIF prendra à sa charge 50% de ces investissements. La SNCF va par ailleurs apporter une contribution de 50 millions par an sur deux ans pour "fiabiliser" les infrastructures et améliorer la régularité des trains.
Une enveloppe de 100 millions d'euros servira à restructurer les gares de banlieue (50% payé par le STIF) et une autre de 120 millions permettra de moderniser les gares parisiennes de la ligne C du RER, dont 100 millions pour les cinq gares les plus fréquentées (25% payé par le STIF). Les conditions d'accès aux gares vont être également améliorées, une enveloppe de 80 millions étant prévue pour les gares (50% payé par le STIF). D'autres mesures prévues d'ici 2011 concernent l'amélioration de l'information des voyageurs et de l'intermodalité. Au total, selon les engagements financiers qui devraient être pris, le STIF apportera 237 millions, la SNCF 330,5 millions et les collectivités 60 millions. S'agissant de RFF, les modalités financières seront définies dans le cadre du contrat en préparation avec le STIF.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur