En direct

La SNCF bâtit une usine du futur
PHOTO - 13773_836311_k2_k1_1966875.jpg - © SNCF MOBILITES

La SNCF bâtit une usine du futur

E. N. |  le 29/06/2018  |  TransportsBâtimentRhône

Vénissieux -

C 'est dans le cadre d'un vaste plan de modernisation de ses usines que la SNCF a délaissé son site d'Oullins (Rhône) pour implanter son technicentre dans la commune de Vénissieux, à proximité du pôle d'échanges multimodal. « Cette usine accueillera le centre national de réparation et de maintenance des moteurs électriques et des convertisseurs de puissance, soit 500 salariés au total », indique Benjamin Godreuil, directeur du programme « Usine du futur ». Contrairement au site d'Oullins, qui abritait une dizaine de bâtiments, la nouvelle usine se veut plus compacte.

Porté par S2FIT1, foncière de SNCF Mobilités, le projet développera près de 40 000 m2 SP dont 33 000 m2 d'ateliers. Le reste des surfaces sera dédié aux bureaux du siège et à l'ingénierie. Il a été confié via un contrat de promotion immobilière à GSE qui livrera le bâtiment clés en main en juillet 2019. Conçu en BIM par Unanime Architectes, le technicentre s'implante sur un foncier industriel de 8,5 ha en pleine mutation. « Nous avons souhaité que l'usine soit entièrement modulable. Aussi, le process sera autoportant ; rien ne sera accroché à la structure », souligne Benjamin Godreuil.

Prise en compte de l'environnement immédiat. Chaque façade du bâtiment est traitée de façon singulière, pour tenir compte de l'environnement immédiat. « Une strate basse accueille les larges et hautes fenêtres pour les ateliers sur le pourtour du bâtiment, couronnées d'une strate haute pleine. Sur les façades en lien avec le domaine public, le long de la voie verte et sur l'angle de la cour logistique, la strate haute revêt une peau de lames laquées de teintes et de tailles différentes, où la couleur cuivrée crée un lien avec l'activité du technicentre », indiquent les architectes.

La partie industrielle du bâtiment répondra à la norme RT 2012, tandis que la partie tertiaire affichera des performances de - 20 % par rapport à la norme. Dans les ateliers, un système de rafraîchissement permettra d'obtenir une température jusqu'à 7 °C inférieure à la température extérieure en été. Le site vise une certification HQE. Un investissement de 70 M€, dont 45 pour le foncier et les bâtiments, sera engagé.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur