En direct

La Serpentine Gallery touchée par la poésie d’Ishigami
L'architecte Junya Ishigami a imaginé, pour la Serpentine Gallery, un pavillon léger... comme de l'ardoise. - © Junya Ishigami + Associates

La Serpentine Gallery touchée par la poésie d’Ishigami

Marie-Douce Albert |  le 14/02/2019  |  Serpentine GalleryArchitectureProjetsEuropeAsie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Serpentine Gallery
Architecture
Projets
Europe
Asie
Valider

L’institution culturelle londonienne a confié à l’architecte japonais la réalisation de son traditionnel pavillon d’été. Du 20 juin au 6 octobre, un nuage d’ardoises flottera sur les jardins de Kensington.

L’architecte japonais Junya Ishigami aime jouer avec Dame Nature. L'an dernier, le public parisien avait pu découvrir, lors d'une exposition à la Fondation Cartier, comment il noie ses projets parmi les arbres, les plonge dans la mer ou les enfouit sous terre. Du 20 juin au 6 octobre prochains, les Londoniens pourront à leur tour goûter sa poésie à l’occasion de l’ouverture du pavillon d’été de la Serpentine Gallery.

Dans les jardins de Kensington, l’institution culturelle prête en effet ses pelouses à un architecte étranger, chaque année depuis 2000. La Serpentine ne pose qu’une condition : le maître ne doit avoir jamais œuvré en Grande-Bretagne. Des bâtisseurs de l’archipel nippon ont déjà eu l’occasion de s’essayer à cet exercice de construction temporaire : Toyo Ito, avec Cecil Balmond, dès 2002, l’agence Sanaa en 2009 et Sou Fujimoto, il y a six ans.

Pavillon aérien

Pour cette édition 2019, Junya Ishigami a dessiné un nuage d’ardoises. Pour présenter ce simple toit dressé sur de fins poteaux, l’architecte invoque à nouveau la nature et parle d’une « colline qui a émergé de la pelouse ».

Ce pavillon aérien devrait permettre de résoudre l’évidente contradiction entre la pesanteur d’une matière comme l’ardoise et la légèreté d’une création que son concepteur décrit comme « un tissu gonflé par la brise ».

Commentaires

La Serpentine Gallery touchée par la poésie d’Ishigami

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur