En direct

La Seine-Saint-Denis prépare le rebond

le 16/10/2017  |  Seine-Saint-DenisFrance entière

JO 2024 -

« Pour que l'héritage des jeux soit sportif, nous développerons le concept d'installations progressives dégressives », annonce Adrien Theis, chef du service équipements et aménagements sportifs de Seine-Saint-Denis. Autour des stades traditionnels, le plus jeune département de France entend multiplier les espaces partagés et ouverts aux pratiques inorganisées, comme le prescrit son schéma de cohérence territoriale des équipements sportifs (Scotes) 2015-2020. Le raccordement entre le parc Valbon et le parc des sports de Marville, à La Courneuve, qui accueillera les épreuves de water-polo, constituera une opération démonstrative.

Cet article est réservé aux abonnés Paysages Actualités, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur