En direct

La sécurité, une nécessité pour Azur Travaux

C. W. |  le 16/02/2018  |  VarFrance entière

Var -

Fabrice Michel, directeur général d'Azur Travaux à Brignoles (Var) a une priorité : la sécurité de ses 150 salariés. Des conditions économiques plus difficiles et des marges plus faibles ne le font pas déroger à ce principe. « L'entreprise est spécialisée dans les réseaux secs. Dans notre métier, les salariés travaillent en hauteur et avec de l'électricité. Cela génère des risques et nécessite aussi de former et de renouveler les habilitations électriques », insiste le chef d'entreprise, par ailleurs président du syndicat régional de construction et d'entretien des réseaux secs de Provence-Alpes-Côte d'Azur (SRER Paca).

« Piqûre de rappel ». Cette préoccupation l'a conduit à organiser tous les ans une journée sécurité. « Elle sert de piqûre de rappel sur les règles de sécurité à respecter et les risques à éviter. C'est également l'occasion de présenter le bilan de l'entreprise et les perspectives », explique-t-il. Le 12 janvier dernier, sous la bannière « La sécurité, notre priorité, tous concernés », a eu lieu la dernière journée réunissant les salariés des trois agences (Sisteron, La Colle-sur-Loup, Brignoles), les représentants de la médecine du travail, ainsi que ceux d'Enedis et de Gaz de France. A cette occasion, Fabrice Michel a signé avec Gilles Pinel, directeur délégué à la direction régionale Enedis Côte d'Azur, la charte santé-sécurité. Un client de poids avec lequel Azur Travaux réalise 50 % de son chiffre d'affaires, qui a été de 12,5 millions d'euros en 2017. « Nous travaillons avec Enedis depuis vingt-cinq ans. Ce sont des marchés qui s'étalent sur plusieurs années », confirme-t-il.

Cette année, la manifestation a été l'occasion de récompenser les salariés qui avaient plus de quinze ans d'ancienneté. Preuve qu'au sein de la filiale du groupe Minetto, créé par Jean-Paul Minetto, le beau-père de Fabrice Michel, on sait prendre soin des salariés tout comme des clients, qui se diversifient. Azur Travaux se positionne désormais sur le marché du très haut débit avec comme nouveau donneur d'ordre le syndicat mixte ouvert Provence-Alpes-Côte d'Azur très haut débit (SMO Paca THD). En groupement avec Ineo et NGE, la PME a ainsi démarré le creusement et la pose des tubes qui recevront les câbles sur 50 km dans le Var. La pose des concentrateurs Linky est une autre activité prometteuse qui va l'occuper pendant trois ans.

PHOTO - 11405_705505_k2_k1_1682686.jpg
PHOTO - 11405_705505_k2_k1_1682686.jpg

Commentaires

La sécurité, une nécessité pour Azur Travaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX