En direct

La RT 2012 fait encore des vagues
La RT 2012 au centre des échanges - © © JN

La RT 2012 fait encore des vagues

J. N. |  le 19/03/2014  |  RT2012EtatNormesRéglementation thermiqueEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
RT2012
Etat
Normes
Réglementation thermique
Europe
Orne
Paris
France entière
Immobilier
Réglementation
Technique
Valider

L’association « Equilibre des énergies (Eden) » a réuni mardi 18 mars une centaine de personnes autour d’Alain Lambert, ancien ministre du Budget et président de la Commission consultative d’évaluation des normes (CCEN). Le thème du débat était : pourquoi faut-il rapidement réviser la RT 2012 ?

Alain Lambert ne mâche pas ses mots lorsqu'il parle de la RT 2012 : « La RT 2012 est le symbole d’un échec. Avec ses  1377 pages ce n’est pas un texte de droit ! Elle ne respecte pas l’esprit du Grenelle de l’environnement, pire elle a un effet inverse à ce qui était prévu. Elle ne prend pas en compte la diversité de nos territoires, bloque l’innovation scientifique et technique et semble favoriser le gaz. Or cela ne faisait pas partie des objectifs de départ. »

Invité par l’association « Equilibre des énergies (Eden), l'ancien ministre du Budget, président du Conseil général de l’Orne et président de la Commission consultative d’évaluation des normes (CCEN), a estimé devant une assemblée comptant une centaine de personnes parmi lesquelles des architectes, des industriels, des élus locaux et des fournisseurs d’énergie que la RT 2012 « bloque l’innovation technologique et aboutit à plusieurs problèmes pour sa mise en œuvre, tel que l’absence d’intelligibilité et d’accessibilité à un texte de droit incompréhensible, l’absence de considération pratique à sa mise en œuvre, les problèmes qui se posent pour de nombreux territoires non reliés au gaz, un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) non atteint et un arbitrage ministériel au profit du gaz non adapté au milieu rural. »

Jean Bergougnoux, président d’Eden et directeur général d’EDF entre 1987 et 1994, a plaidé lui pour une « méthode normative plus souple et plus efficace afin de pouvoir construire des logements en France ».

"Un surcoût de 10 à 15 % dans les communes non reliées au gaz"

Par ailleurs, pour Christian Louis Victor, président de l’Union des maisons françaises (UMF), la RT 2012 a aussi l’inconvénient de freiner la construction de logements du fait de son impact financier : « Le surcoût est compris entre 9 et 15 % », a-t-il indiqué avant de plaider lui aussi pour une plus grande souplesse dans l’application des normes. Ce surcoût entrainerait par conséquent une désolvabilisation des ménages et serait responsable de la non-construction de logements aujourd’hui en France. Elu de l’Orne, où 40 communes sur 500 sont reliées au gaz, Alain Lambert a alerté sur le fait que « la RT 2012 renchérit de 10 à 15 % la quasi-totalité des nouveaux logements dans les  communes non reliées au gaz ». Il a donc conclut par un appel à « simplifier ce texte inaccessible au plus grand nombre d’entre nous et dont la mise en place sur le terrain s’avère très compliquée. Nous souhaitons aussi mettre en lumière le modèle retenu, qui est un modèle urbain, qui ne reflète pas la diversité de nos territoires dont nombreux ne sont pas desservis par le gaz ».

Pas sûr qu'il soit entendu. La ministre du Logement, Cécile Duflot, avait bien expliqué au Moniteur.fr mardi 19 mars : "Je pense qu’il n’est ni souhaitable, ni nécessaire de réviser sur le fond la RT2012, nous devons par contre veiller à ce qu’elle puisse être mise en œuvre."

Commentaires

La RT 2012 fait encore des vagues

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur