En direct

La route cherche la bonne température
Les équipes d’Eiffage Route appliquent l’enrobé recyclé sur une section du boulevard Bineau, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 7 août. - © GERARD TORDJMAN / PHOTOTHÈQUE EIFFAGE

La route cherche la bonne température

Emmanuelle Picaud |  le 28/09/2018  |  Hauts-de-SeineChausséeRecyclageEnrobé

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Technique
Hauts-de-Seine
Chaussée
Recyclage
Enrobé
Valider

Matériaux recyclés -

L'utilisation d'enrobés tièdes à forts taux d'agrégats impose de revisiter les méthodes de mise en œuvre.

C'était le dernier des chantiers du projet Multirecyclage des enrobés (Mure). Mardi 7 août, les équipes d'Eiffage Route ont procédé à la réfection du boulevard Bineau, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), sur une section de 300 m (photo). Trois planches ont été réalisées : un enrobé à chaud de 165 °C avec 40 % d'agrégats d'enrobés (AE), un enrobé à tiède, à 135 °C, avec 40 % d'AE, et une troisième planche sans AE, qui a fait office de témoin. Déjà mis en œuvre en France, le procédé vise à démontrer la durabilité du principe du multirecyclage des revêtements de chaussées.

« Lors des précédentes expérimentations, nous avions eu des soucis pour maintenir les enrobés tièdes recyclés à bonne température. L'objectif que nous nous sommes fixé ici, c'est de maintenir les températures de production », explique Simon Pouget, chef de projet à la direction recherche et innovation, chez Eiffage Infrastructures. Or, l'exercice se complexifie lorsque le taux d'agrégats d'enrobés est élevé, car dans un enrobé tiède recyclé, les AE sont introduits directement dans le malaxeur sans être réchauffés. Lors des phases préparatoires, il a donc été établi qu'il fallait chauffer les 57 % de granulats neufs à environ 60 °C au tambour sécheur, puis les mélanger aux 40 % d'agrégats d'enrobés à température ambiante, afin d'équilibrer le mélange à 135 °C, et enfin injecter les 3 % de bitume restants à 150 °C.

La question de la teneur en eau des agrégats neufs comme recyclés a également été surveillée de près. « Nous nous sommes aperçus que, si cette teneur venait à différer entre deux gâchées [granulats et bitume sont pesés par gâchée, NDLR], la température cible mettait plus ou moins de temps à être atteinte. Tout l'enjeu consistait donc à maîtriser et à accélérer le processus de fabrication », détaille le chef de projet. Les enrobés tièdes ont aussi été mélangés à une mousse de bitume, ce qui a permis de conserver une bonne maniabilité de l'enrobé sans recourir à un additif.

Renforcer la logistique. Enfin, l'organisation de la logistique a été renforcée. « On s'est rendu compte qu'il fallait être plus rigoureux sur la manière d'organiser le chantier », analyse Simon Pouget. Les matériaux ont été stockés sous un hangar pour les préserver des intempéries et de fait maintenir leur teneur en eau. Dix-huit camions ont été mobilisés pour acheminer les matériaux depuis le poste d'enrobage (dix camions pour les enrobés à chaud et huit camions pour l'enrobé tiède). « Nous avions trois formules différentes ce qui nous a conduits à recourir à des moyens exceptionnels pour ça », précise Simon Pouget.

Des précautions qui se sont avérées payantes, puisque la bonne température a pu être atteinte et maintenue plus facilement, et ce malgré la canicule. « Si nous avons mené ce projet de recherche, c'est aussi pour diffuser les bonnes pratiques au sein de la profession », se félicite le chef de projet.

-------------------------------------------------

Maîtrise d'ouvrage : département des Hauts-de-Seine.
Maîtrise d'œuvre : département des Hauts-de-Seine.
Entreprise : Eiffage Route (titulaire du lot VRD).
Contrôle de l'ouvrage : Vectra. Coût : 6 millions d'euros TTC.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur