Loading the player ...

La révolution sans poussière (vidéo)

CHESSA Milena |  le 28/12/2007  |  France Produits et matérielsCommunication

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France
Produits et matériels
Communication
Valider

Le "sans poussière" est au bâtiment ce que l’Iphone est à la téléphonie ! Une nouvelle génération de produits que sont en train de développer la plupart des fabricants de ciment, mortiers et enduits.

C’est Parex-Lanko qui a ouvert les hostilités, en avril 2006, avec le premier mortier-colle sans poussière. En février 2007, Lafarge s’engouffre dans la brèche marketing et lance le ciment Sensium. Finis les nuages gris quand on ouvre le sac. Le ciment se présente non plus à l’état de poudre mais de pâte, semblable à une argile (notre photo). Mais l’innovation se paie. Le Sensium est vendu 1 euro à 1,50 euro plus cher qu’un sac de ciment classique, ce qui rebute pour le moment nombre de maçons car, ramené au prix d’un sac de ciment (4,5/5 euros), le surcoût n’est pas négligeable. Et après Lafarge, c’est l’Italien Mapei, leader mondial de la colle à carrelage, qui s’attaque à la poussière. A partir de janvier 2008, les entreprises françaises peuvent en bénéficier au travers de quatre mortiers colles à carrelage et deux mortiers pour joints de la technologie "dust free".

Retrouvez le classement 2007 des 10.000 premières entreprises du BTP dans l'annuel Entreprises édité par le Groupe Moniteur, actuellement en kiosque. Pour le commander en ligne, cliquer ici.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil