En direct

La résille du MuCEM, un support de création pour des jeux de lumière
La résille du MuCEM, un support de création pour des jeux de lumière - © © M.Colin/Lec

La résille du MuCEM, un support de création pour des jeux de lumière

le 10/07/2013  |  AménagementArchitectureTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Aménagement
Architecture
Technique
Valider

En mettant en lumière le MuCEM,  le plasticien Yann Kersalé a donné une identité nocturne propre au bâtiment en l'inscrivant comme un phare surréaliste sur le front de mer phocéen.

Le plasticien Yann Kersalé a trouvé dans la résille en béton fibré ultra-performant (BFUP), emblématique du MuCEM et inventée par l'architecte Rudy Ricciotti, un support de création pour des jeux de lumière donnant une ambiance toute particulière dans un monde à la fois bleu et turquoise.

À la demande de l’Atelier AIK, LEC a aussi fourni les équipements pour réaliser une « constellation » sur le toit du MuCEM et le balisage d’une partie de la passerelle reposant sur ce toit.
À la demande de l’Atelier AIK, LEC a aussi fourni les équipements pour réaliser une « constellation » sur le toit du MuCEM et le balisage d’une partie de la passerelle reposant sur ce toit. - © © M.Colin/Lec

C’est avec ce projet de mise en lumière que l’Atelier AIK a remporté le concours « 1 % artistique », procédure imposée aux maîtres d'ouvrages publics qui doivent réserver 1 % du coût de leurs constructions à la commande ou l'acquisition d'une ou plusieurs oeuvres d'art spécialement conçues pour le bâtiment considéré. « Nous étions en concurrence avec des artistes de différentes disciplines, mais c’est notre projet de mise en lumière qui l’a emporté », explique  Fabienne Maman, Responsable Technique de l’Atelier AIK. Dès la genèse du projet, le plasticien qui voulait un éclairage sur-mesure a travaillé avec LEC, fabricant lyonnais de balises et de projecteurs à LEDs. 200 projecteurs bicolores ont ainsi été réalisés sur-mesure.

Compacts et discrets, les projecteurs LEC 4240-Havre installés sur la structure du MuCEM sont totalement intégrés dans l'espace situé entre les parois vitrées de l'espace muséographique et la fameuse résille de béton. Le 4240-Havre dispose d'une grande optique qui permet de « mapper » très large avec un seul projecteur, offrant ainsi un fondu harmonieux lors de l'installation de plusieurs projecteurs. Pour obtenir les teintes souhaitées par le plasticien, LEC a, là-aussi, adapté sur-mesure les diodes de ses luminaires. Le placement judicieux des appareils a permis de valoriser la résille avec un mélange de teintes, véritable signature du plasticien et marqueur nocturne du bâtiment. Des teintes qui se fondent en projections de dentelles sur les parois, le pourtour du bâtiment et enfin à la surface de l'eau qui baigne le musée.

Pour le chantier du MuCEM, les systèmes d’éclairage devaient être à la fois très discrets et fournir un rendu visuel extrêmement précis.
Pour le chantier du MuCEM, les systèmes d’éclairage devaient être à la fois très discrets et fournir un rendu visuel extrêmement précis. - © © M.Colin/Lec

Commentaires

La résille du MuCEM, un support de création pour des jeux de lumière

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Conduire son chantier en 70 fiches pratiques

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur