En direct

La Résidence Hôtelière du Rail entre en gare
La nouvelle Résidence Hôtelière du Rail à Paris s’étend sur une surface de 5 967 m² et propose 150 chambres sur 6 étages - © © Cédric Helsly

La Résidence Hôtelière du Rail entre en gare

le 29/07/2015  |  EntreprisesTransportTechniquerail

Spie SCGPM, filiale du groupe Spie batignolles, a remis les clés de la Résidence Hôtelière du Rail aux mains de la SCNF, marquant la fin officielle de ce chantier de près de 11,2 millions d’euros.

Pour offrir un service hôtelier de proximité personnel roulant de la SCNF, Espaces Ferroviaires, filiale du groupe ferroviaire spécialisée dans l’aménagement urbain et la maîtrise d’ouvrage en immobilier, a souhaité positionner une résidence au plus près de la gare Montparnasse.

Imaginée par l'agence d'architecture AASB (Agence d’architecture Suzel Brout), la nouvelle Résidence Hôtelière du Rail livrée début juillet propose donc sur une surface shon de 5 967 m², 150 chambres réparties sur 6 étages.

La Résidence Hôtelière du Rail a été bâtie en milieu dense sur une dalle au-dessus des voies de la gare Montparnasse
La Résidence Hôtelière du Rail a été bâtie en milieu dense sur une dalle au-dessus des voies de la gare Montparnasse

Compte-tenu de la contrainte d’espace dans un environnement déjà très dense, il a été décidé de concevoir le bâtiment sur la dalle de parking de la gare Montparnasse, surplombant les voies SNCF. Ce qui a posé un défi technique d'envergure aux équipes de Spie SCGPM, entreprise générale sur le projet. En effet, la dalle n’étant pas prévue pour supporter la charge totale du bâtiment, l’immeuble a été conçu sur des poteaux qui viennent traverser la dalle.

Un bâtiment "suspendu"

Le bâtiment semble s'élever au-dessus des voies de la gare Montparnasse. A sa base, des boîtes à ressort ont été placées pour absorber les vibrations des trains.
Le bâtiment semble s'élever au-dessus des voies de la gare Montparnasse. A sa base, des boîtes à ressort ont été placées pour absorber les vibrations des trains.

La base de l’immeuble repose sur des poutres autoportées pour supporter la construction et répondre à la contrainte de charge de la dalle de parking.

En façade du bâtiment, au rez-de-chaussée élevé sur une double hauteur, des duos de poteaux inclinés en béton fini viennent supporter la seconde partie du bâtiment abritant les 150 chambres. Ces poteaux ont été directement coffrés sur place et coulés à l’aide de bétons auto-plaçant pour conserver l’aspect brut lasuré renforcé avec l’installation d’un mur rideau en inox glacé sur la partie chambres.

Ce revêtement esthétique permet également de réduire tout risque d’éblouissement de la façade pour les conducteurs de train.

Autre contrainte majeure : l’installation impossible d’échafaudages sur la dalle a obligé les équipes de Spie SCGPM de travailler au moyen de nacelles suspendues.

Isolation contre le bruit et les vibrations

Résidence HQE et BBC, la Résidence Hôtelière du Rail a fait l'objet d'un traîtement particulier concernant la  gestion de l’ensoleillement sur les façades et le choix des isolants thermiques et phoniques.

Un traîtement particulier a été apporté à la façade pour empêcher l'éblouissement des conducteurs des trains et protéger les occupants du soleil
Un traîtement particulier a été apporté à la façade pour empêcher l'éblouissement des conducteurs des trains et protéger les occupants du soleil

Situé face à la gare Montparnasse, au coeur de Paris, l’immeuble se devait d’être irréprochable en termes d’isolation acoustique et d’occultation à l’ensoleillement pour offrir un confort optimal à ses occupants.

La proximité des lignes SNCF a nécessité l’étude de solutions destinées à réduire les vibrations générées par la circulation des trains. Spie SCGPM a décidé d’utiliser des boîtes à ressort qui ont été placées à la base du bâtiment.

Les chambres ont été totalement isolées du bruit entre elles, de même qu’avec l’extérieur et les zones publiques du bâtiment telles que les couloirs, le lobby, le rez-de-chaussée,…

Maître d’Ouvrage : Espaces Ferroviaires, filiale de la SNCF

Architecte : AASB - Agence d’architecture Suzel Brout

Entreprise générale : Spie SCGPM, filiale de Spie batignolles

Lots électricité et CVC : Spie batignolles énergie

Cloisons : Spie partesia

Montant des travaux : 11.2 millions d’euros

Démarrage des travaux : début 2013 (phase.1 concernant la réalisation des fondations) et décembre 2013 (phase.2 pour la construction de l’immeuble).

Livraison : Juillet 2015

Commentaires

La Résidence Hôtelière du Rail entre en gare

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX