En direct

La résidence Chaufourniers poursuit sa cure de jouvence
Engagés en 2016, les travaux s’achèveront en 2021. - © PARIS HABITAT

La résidence Chaufourniers poursuit sa cure de jouvence

N. M. |  le 02/11/2018  |  ParisFaçadePLURéhabilitation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Paris
Façade
PLU
Réhabilitation
Valider

Paris -

Construite entre 1924 et 1930, la résidence Chaufourniers, située à proximité de la place du Colonel-Fabien (XIXe arrondissement), fait l'objet d'une réhabilitation « plan climat » couplée à une remise à neuf des logements et à une requalification des espaces extérieurs. Cette opération succède à une rénovation menée au début des années 1990. « A l'époque, les salles de bains ont été créées en partie sur les cuisines. De ce fait, les logements n'étaient plus très fonctionnels. De plus, des problèmes d'humidité sont apparus suite au remplacement des menuiseries bois par des fenêtres PVC sans dispositif de ventilation », explique Laurence Wacquez-Seneze, directrice de la réhabilitation à Paris Habitat, maître d'ouvrage, accompagné de l'agence d'architecture de Jean-Marin et du BET Alterea.

Façades inscrites au PLU. Engagés en 2016, les travaux, qui se déroulent en site non occupé, avec relogement des locataires dans des appartements relais, se poursuivront jusqu'en 2021. Quatre cages d'escaliers ont déjà été livrées (60 logements sur 473 au total) et deux sont en travaux. Concernant le volet performance énergétique, une isolation thermique par l'extérieur n'était pas envisageable du fait de l'inscription au PLU des façades en briques rouges. D'où le recours à une isolation par l'intérieur - composée d'une plaque en polyuréthane, d'une lame d'air et d'une plaque de plâtre -, complétée par la mise en place d'un chauffage collectif, raccordé à la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU), et par la pose de nouvelles menuiseries en PVC et d'une VMC.

Parallèlement, l'agencement des logements est repensé. « Nous cassons les cuisines et les salles de bain pour recréer un espace plus fonctionnel. Nous proposons aux locataires d'ouvrir le séjour sur le couloir », décrit Laurence Wacquez-Seneze. Par ailleurs, la mise en place d'un isolant acoustique entre deux chambres d'appartements mitoyens et d'un faux plafond acoustique améliore le confort des habitations.

A l'occasion de ce projet, Paris Habitat a établi, pour la première fois, un marché incluant à la fois la réalisation des travaux, et l'exploitation et la maintenance des installations collectives de chauffage, d'eau chaude et de ventilation pour une durée de trois ans. Celui-ci a été attribué au groupement Brézillon (mandataire)-CIEC. Coût de l'opération : 32 M€ TDC (hors espaces extérieurs).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur