La rentabilité des artisans en AuRA s’effondre

La rentabilité des artisans en AuRA s’effondre

Guillaume Fedele |  le 05/05/2022  |  ArtisansStores et fermeturesCapebAuvergne-Rhône-AlpesNégoscope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Artisans
Stores et fermetures
Capeb
Auvergne-Rhône-Alpes
Négoscope
Valider

Niveau d’activité, trésorerie, chiffre d’affaires… D’après la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes, tous les indicateurs sont à la baisse.

L’heure n’est guère aux réjouissances du côté de la Capeb Auvergne-Rhône-Alpes (AuRA). Les remontées de ses adhérents pour le premier trimestre ne sont pas très bonnes. Ainsi, 39 % des chefs d’entreprises déclarent rencontrer des difficultés au niveau de l’activité de leur entreprise, soit 13 points de plus qu’au trimestre précédent et 19 points sur une année. C’est notamment le cas des couvreurs-zingueurs, des carreleurs et des agenceurs-cuisinistes. « Dans les territoires, c’est dans les départements de la Loire, du Rhône et de la Savoie que les entreprises sont le plus touchées. »

Couvreurs et carreleurs impactés

D’après le baromètre conjoncturel, tous les indicateurs sont à la baisse qu’il s’agisse du chiffre d’affaires, des marges et de la trésorerie. Ainsi, seuls 8 % des artisans observent une augmentation de leur chiffre d’affaires (CA) sur ce trimestre, soit une baisse de 4 points par rapport au 4e trimestre 2021. « 16% des entreprises observent une baisse de leur chiffre d’affaires, 7 points de plus qu’au trimestre précédent. » Si les entreprises travaillant dans l’isolation (20%) et les énergies renouvelables (18%) voient leur CA augmenter, ce n’est pas le cas des couvreurs-zingueurs et des carreleurs (29%) dont le CA diminue.

Baisse de la trésorerie

Par ailleurs, 49% des entreprises ont vu leurs marges se détériorer ce trimestre encore. « Ce chiffre est en augmentation ce trimestre de 19 points. » Une perte qui s’élève jusqu’à 20 % pour 29 % des entreprises. Tous les métiers ne sont pas touchés de la même manière. Ainsi, 68 %serruriers-métalliers-fermetures, 67 % agenceur-cuisinistes et 63 % des entreprises d’énergies renouvelables ont vu leur marge se réduire. Conséquence, le niveau de trésorerie se dégrade encore ce trimestre. La Capeb AuRA constate une diminution de 9 points du niveau de trésorerie « très bonne et bonne » par rapport au trimestre précédent. Et avec un résultat de 29 %, « le nombre d’entreprises qui déplorent un niveau de trésorerie faible ou insuffisant augmente encore ce trimestre de 3 points. »

Intention d’embauche forte

Un point positif tout de même. La tension du Marché ne freine pas les intentions d’embauche des entreprises. 43% des chefs d’entreprise souhaitent en effet recruter ou sont en réflexion. Les contrats à durée indéterminée (CDI) sont massivement privilégiés par 71% des chefs d’entreprise. Pour faire face à leurs difficultés de recrutement de main d’œuvre qualifiée, 29% des artisans envisagent ce trimestre de former un apprenti (+ 22 points par rapport au trimestre précédent).

Commentaires

La rentabilité des artisans en AuRA s’effondre

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil